Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Aimé Jacquet
Aimé JacquetAimé Jacquet

Aimé Jacquet

Entraîneur français


ÂGE 77 ans
Date de naissance
Lieu de naissance
Sail-sous-Couzan, France France
Nationalité : française France
Signe astro
Sagittaire
Signe astro chinois : Serpent
Taille

185 cm


Aimé Jacquet, né le à Sail-sous-Couzan (Loire), est un ancien joueur et entraîneur international français de football. Il remporte à la fin de sa carrière la Coupe du monde de football de 1998 en tant que sélectionneur de l'équipe de France.

Enfant, Aimé Jacquet joue dans le club de son village natal, l'US Couzan, avant de rejoindre l'AS Saint-Étienne. Il fait partie de la dernière génération des footballeurs travailleurs : il alterne avec son métier d'ouvrier à l'usine et de footballeur. Devenu par la suite professionnel, il est titulaire au milieu de terrain avec les « Verts » sous la houlette de Jean Snella puis d'Albert Batteux qui vont marquer sa carrière de joueur. Disciple consciencieux et appliqué de ces deux entraîneurs charismatiques du championnat de France, Aimé Jacquet joue un rôle de régulateur sur le terrain et se porte garant du bon équilibre du collectif des Stéphanois. Avec l'équipe de France, il ne connait que deux brèves sélections en 1968 sous l'ère Louis Dugauguez. Moins en vue lors de ces dernières années avec l'ASSE, il part en 1973 jouer chez le rival voisin : l’Olympique lyonnais. Après deux saisons, il raccroche les crampons en 1975.

Un an après avoir mis fin à sa carrière de joueur, Aimé Jacquet s'engage dans la voie d'entraîneur. Il prend la tête de la direction technique de l'Olympique lyonnais durant quatre ans, puis répondant à l'appel du président Claude Bez, il devient l'entraîneur des Girondins de Bordeaux qu'il mène aux plus grands succès nationaux et internationaux. Après neuf saisons, il est remercié et traverse une période délicate, où il est accueilli tour à tour par le Montpellier HSC et l'AS Nancy-Lorraine, sans parvenir à s'acclimater. Son intégration à la Direction technique nationale (DTN) lui permet de relancer sa carrière et de se mettre à nouveau au service du football français. Adjoint de Gérard Houllier, sélectionneur de l'équipe de France lors des éliminatoires pour la coupe du monde 1994, il accepte le de prendre les commandes d'une sélection en crise. Il réussit une campagne de qualifications pour l'Euro 1996 marquée par une série d'invincibilité de trente matchs sans défaite (accompagnée du record 10 à 0 contre l’Azerbaïdjan). Les Bleus échouent aux tirs au but de la demi-finale de l'Euro 1996 et entament la préparation pour la Coupe du monde 1998 qu'elle dispute à domicile. Aimé Jacquet assume son jeu défensif, sujet de critique avant qu'il ne porte l'équipe de France au sommet de sa gloire à la suite de la victoire en finale le 12 juillet 1998 contre le Brésil.

Il devient Directeur technique national (DTN) jusqu'en décembre 2006, temps durant lequel il opte pour une politique de repérage des jeunes précoces. Entraîneur de l'équipe de prestige France 98, il devient consultant et commente certaines soirées football de Canal+.

Source : Wikipedia