Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Alain Juppé
Alain JuppéAlain Juppé

Alain Juppé

Homme politique français


ÂGE 73 ans
Date de naissance
Lieu de naissance
Mont-de-Marsan, France France
Nationalité : française France
Signe astro
Lion
Signe astro chinois : Coq

Alain Juppé, né le à Mont-de-Marsan (Landes), est un haut fonctionnaire et homme d'État français, Premier ministre du au .

Après son passage par l'École nationale d'administration (ENA), il rejoint l'Inspection générale des finances. Collaborateur de Jacques Chirac à partir de 1976, il en est l'adjoint à la mairie de Paris pendant douze ans. Il se présente ensuite à Bordeaux, dont il est maire à partir de 1995.

Député européen et député de Paris entre 1984 et 1993, il est ministre délégué au Budget de 1986 à 1988 et ministre des Affaires étrangères de 1993 à 1995. Il est nommé Premier ministre par Jacques Chirac, tout juste élu président, en 1995. Son passage à Matignon est marqué par des grèves d'ampleur contre son plan sur les retraites et la Sécurité sociale, auquel il doit en partie renoncer. Devenu très impopulaire, il quitte la tête du gouvernement après la défaite de la droite aux élections législatives de 1997, lors desquelles il est élu député en Gironde. Parallèlement, il préside le Rassemblement pour la République (RPR) puis l'Union pour un mouvement populaire (UMP).

Il est contraint de quitter la vie politique en 2004, la cour d'appel de Versailles l'ayant condamné à 14 mois de prison avec sursis et à un an d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêts dans le cadre de l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Parti enseigner au Québec, il fait son retour en politique deux ans plus tard en retrouvant son mandat de maire de Bordeaux.

En 2007, il est nommé ministre d'État, ministre de l'Écologie, mais il démissionne de ses fonctions un mois plus tard, en raison de son échec aux élections législatives. Il revient au gouvernement comme ministre d'État, ministre de la Défense de 2010 à 2011, puis ministre d'État, ministre des Affaires étrangères de 2011 à 2012.

Longtemps donné favori en vue de l'élection présidentielle de 2017, il perd la primaire présidentielle de la droite et du centre de 2016 face à François Fillon. Par la suite, il se rapproche d'Emmanuel Macron et quitte Les Républicains.

En 2019, il est nommé membre du Conseil constitutionnel sur proposition de Richard Ferrand et quitte ses mandats électoraux.

Source : Wikipedia