Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Amedeo Modigliani

Amedeo Modigliani

Peintre italien


Mort à 35 ans
Date de naissance
Il est né il y a 135 ans, 7 mois et 8 jours
Date de mort

Il est mort depuis 100 ans et 27 jours

Cause de la mort : tuberculose

Lieu de naissance
Livourne, Italie Italie
Nationalité : italienne Italie
Catégories
Peintres
Sculpteurs
Signe astro : Cancer

Amedeo Clemente Modigliani, né le 12 juillet 1884 à Livourne (Italie) et mort le 24 janvier 1920 à Paris (France), est un peintre et sculpteur italien rattaché à l'École de Paris.

De santé fragile, Amedeo Modigliani grandit dans une famille juive bourgeoise mais désargentée qui, du côté maternel en tout cas, soutient sa précoce vocation d'artiste. Ses années de formation le conduisent de la Toscane à Venise, en passant par le Mezzogiorno, avant de le fixer en 1906 à Paris, alors capitale européenne des avant-gardes artistiques. Entre Montmartre et Montparnasse, très lié à Maurice Utrillo, Max Jacob, Manuel Ortiz de Zárate, Jacques Lipchitz, Moïse Kisling ou Chaïm Soutine, « Modi » devient une des figures de la bohème. Passé vers 1909 à la sculpture — son idéal —, il l'abandonne en 1914 du fait surtout de ses problèmes pulmonaires : il se remet exclusivement à peindre, produit beaucoup, vend peu, et meurt à 35 ans de la tuberculose qu'il n'a pas soignée.

Il incarne dès lors l'artiste maudit qui s'est abîmé dans l'alcool, les drogues et les liaisons orageuses pour noyer son mal-être et son infortune. S'ils ne sont pas sans fondement, ces clichés, renforcés par le suicide de sa compagne Jeanne Hébuterne au lendemain de sa mort, se substituent à une réalité biographique difficile à établir ainsi qu'à une étude objective de l'œuvre. Jeanne Modigliani, fille du couple, est dans les années 1950 l'une des premières à montrer que la création de son père n'a pas été marquée par sa vie tragique et a même évolué à rebours, vers une forme de sérénité.

Modigliani a laissé quelque 25 têtes de femmes en pierre, sculptées en taille directe peut-être sous l'influence de Brancusi, et évoquant l'art africain traditionnel découvert par l'occident en ce début de XXe siècle. Un aspect stylisé très sculptural se retrouve justement dans ses toiles, infiniment plus nombreuses bien qu'il en ait détruit beaucoup et se soit limité essentiellement aux deux grands genres de la peinture figurative que sont le nu féminin et le portrait.

Inspiré par la Renaissance italienne et le classicisme, Modigliani puise néanmoins dans les courants issus du postimpressionnisme (fauvisme, cubisme, début de l'art abstrait) des moyens formels pour rompre avec la tradition et poursuivre sa quête d'harmonie intemporelle : si son travail d'épuration des lignes, des volumes et des couleurs n'a pas marqué l'histoire de la peinture de façon décisive, il a rendu populaires et reconnaissables entre tous son trait ample et sûr, ses images de cariatides et ses nus sensuels aux tons chauds, ses portraits frontaux aux formes étirées, ses visages au regard souvent absent, comme tourné vers l'intérieur.


Source : Wikipedia