Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Baruch Spinoza

Baruch Spinoza

Philosophe néerlandais


Mort à 44 ans
Date de naissance
Date de mort

Il est mort depuis 341 ans, 9 mois et 24 jours

Lieu de naissance
Amsterdam, Pays-Bas Pays-Bas
Nationalité : néerlandaise Pays-Bas
Catégorie
Philosophes
Signe astro
Sagittaire

Baruch Spinoza, né le à Amsterdam et mort le à La Haye, est un philosophe néerlandais d'origine portugaise dont la pensée eut une influence considérable sur ses contemporains et nombre de penseurs postérieurs.

Issu d'une famille juive marrane espagnole puis portugaise ayant fui l'Inquisition, Spinoza fut un héritier critique du cartésianisme. Il prit ses distances vis-à-vis de toute pratique religieuse, mais non envers la réflexion théologique, grâce à ses nombreux contacts interreligieux. Après sa mort, le spinozisme connut une influence durable et fut largement mis en débat. L'œuvre de Spinoza entretient en effet une relation critique avec les positions traditionnelles des religions monothéistes que constituent le judaïsme, le christianisme et l'islam.

Les apports conceptuels principaux de Spinoza sont un rationalisme absolu laissant une place à la connaissance intuitive, une identification de Dieu et de la nature, une définition de l'homme par le désir, une conception de la liberté comme compréhension de la nécessité, une critique des interprétations théologiques de la Bible aboutissant à une conception laïque des rapports entre politique et religion. Il s'inscrit dans l'école de pensée philosophique matérialiste qui se distingue par une distance avec Platon ou Aristote. Spinoza dira lui-même dans la Lettre 56 à Hugo Boxel « L'autorité de Platon, d'Aristote, etc. n'a pas grand poids pour moi ».

Spinoza fut maintes fois admiré par ses successeurs : Hegel en fait « un point crucial dans la philosophie moderne » — « L'alternative est : Spinoza ou pas de philosophie » ; Nietzsche le qualifiait de « précurseur », notamment en raison de son refus de la téléologie ; et Gilles Deleuze le surnommait le « Prince des philosophes ».

Source : Wikipedia