Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Hatsune Miku

Hatsune Miku

Personnage de fiction


ÂGE 11 ans
Date de naissance
Lieu de naissance
Japon
Signe astro
Vierge
Signe astro chinois : Cochon

Hatsune Miku (初音ミク, premier son du futur) ou Miku Hatsune à l'occidentale, est le personnage humanoïde tenant lieu d'avatar commercial des premiers opus de la série des VOCALOID, s'exprimant par le biais d'une application de synthèse vocale développée par Crypton Future Media (en). Cette banque de voix utilise les logiciels Vocaloid 2, Vocaloid 3 ou encore Vocaloid 4 de Yamaha Corporation. Sa voix est synthétisée à partir de celle de l'actrice Saki Fujita. C'est un phénomène de société moderne incontournable, avantagé par son usage très abordable versé principalement dans le monde de la musique électronique (Vocaloid, J-pop...).

Hatsune Miku réalise des concerts sur scène sous forme d'image 2D projetée sur un écran DILAD, mais il ne s'agit pas d'un hologramme (car ce n'est pas une projection 3D). Miku est, à la base, représentée en une jeune fille de 16 ans avec de longues couettes de couleur turquoise et une tenue futuriste rappelant vaguement l'uniforme lycéen japonais. En revanche, elle ne possède pas vraiment de biographie fictive, tout étant réservé à l'imagination des internautes. Elle est la plus célèbre des Vocaloid au Japon mais aussi du monde entier. Cette icône culturelle japonaise est d'ailleurs reconnue par nombre d'internautes comme une véritable chanteuse, massivement popularisée sur internet.

Il existe un nombre important de musiques dans lesquelles apparaît sa voix puisque, étant à la base une application de synthèse vocale, tout utilisateur avec un minimum de matériel peut créer une oeuvre toute entière, une chanson, des mix, etc. Naturellement, elle possède aussi de véritables chansons éditées et approuvées par ses responsables que l'on peut retrouver dans les différents jeux qui lui sont dédiés. C'est d'ailleurs en partie grâce à cela qu'Hatsune Miku est devenue une haute personnalité de la pop culture.

Source : Wikipedia