Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
 Hergé
 Hergé Hergé

Hergé

Dessinateur belge


Mort à 75 ans
Date de naissance
Date de mort

Il est mort depuis 36 ans, 4 mois et 15 jours

Cause de la mort : leucémie

Lieu de naissance
Etterbeek, Belgique Belgique
Nationalité : belge Belgique
Catégorie
Dessinateurs
Signe astro
Gémeaux
Signe astro chinois : Chèvre
Né le même jour : 22/05/1907
Laurence Olivier

Georges Remi dit Hergé, né le à Etterbeek et mort le à Woluwe-Saint-Lambert, est un auteur belge de bande dessinée principalement connu pour Les Aventures de Tintin.

D'abord dessinateur amateur d'une revue scoute, à partir de 1924 il signe ses planches du pseudonyme « Hergé » formé à partir des initiales « R » de son nom et « G » de son prénom. Quelques mois plus tard, il entre au quotidien Le Vingtième Siècle, dont il devient rapidement l'homme providentiel grâce aux Aventures de Tintin. Celles-ci débutent le dans un supplément du journal destiné à la jeunesse, Le Petit Vingtième. Hergé, qui est l'un des premiers auteurs francophones à reprendre le style américain de la bande dessinée à bulles, est souvent considéré comme « le père de la bande dessinée européenne ».

Durant les années 1930, Hergé diversifie son activité artistique (illustrations de journaux, de romans, de cartes et de publicités), tout en poursuivant la bande dessinée. Il crée tour à tour Les Exploits de Quick et Flupke (1930), Popol et Virginie au pays des Lapinos (1934) et enfin Les Aventures de Jo, Zette et Jocko (1935). Après l'album Tintin au pays des Soviets, où il entraîne son personnage de jeune reporter à affronter les embûches du monde soviétique, il produit Tintin au Congo puis Tintin en Amérique. Des albums en noir et blanc dans leur première édition. En 1934, il fait la rencontre de Tchang Tchong-Jen, jeune étudiant chinois venu étudier à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. Cette rencontre bouleverse la pensée et le style d'Hergé. Il commence à se documenter sérieusement, ce qu'il ne faisait pas jusque-là, et crée Le Lotus bleu, toujours en noir et blanc. Durant la Seconde Guerre mondiale, Hergé publie les aventures de Tintin dans le supplément jeunesse du quotidien Le Soir, alors contrôlé par l'occupant allemand ; cela entache sérieusement sa réputation et lui vaut, à la libération, d'être accusé de collaboration. Il est cependant remis en selle par un ancien résistant, Raymond Leblanc, devenu éditeur qui lance, en 1946, le journal Tintin. Hergé est directeur artistique de cet hebdomadaire, dont le grand succès contribue à celui de la bande dessinée franco-belge et grâce auquel il impose son style propre, la ligne claire. Durant les années 1950 et 1960, perfectionniste et visionnaire, Hergé développe cette technique graphique dans le journal Tintin sans oublier de reprendre Jo, Zette et Jocko et, surtout Quick et Flupke. Tintin demeure cependant son œuvre principale, et lui vaut une renommée européenne, puis internationale.

Hergé dirige un studio où travaillent notamment Edgar P. Jacobs et Bob de Moor qui, outre leur apport à l'exécution des aventures de Tintin, s'imposent eux aussi comme de brillants créateurs de la bande dessinée franco-belge. Au fur et à mesure des années, des hommages internationaux affluent vers Hergé ; après d'ultimes retrouvailles en 1981 avec Tchang qui a miraculeusement traversé guerres et révolution, il meurt d'une leucémie en 1983. Il demeure considéré comme l'un des plus grands artistes contemporains et a vendu presque 250 millions d'albums, traduits dans une centaine de langues. L'œuvre d'Hergé est gérée par sa veuve Fanny Rodwell via les sociétés Moulinsart et Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé), qui crée le Musée Hergé en 2009.

Source : Wikipedia