Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Kim Jong-un

Kim Jong-un

Homme politique nord-coréen


ÂGE 35 ans
Date de naissance
Lieu de naissance
Pyongyang, Corée du Nord Corée du Nord
Nationalité : nord-coréenne Corée du Nord
Signe astro
Capricorne
Signe astro chinois : Chien
Taille

170 cm


Célébrités liées



Kim Jong-il
(père)

Kim Il-sung
(grand-père)

Kim Jong-un (en chosongeul : 김정은 et en hanja : 金正恩, prononcé [kimd͡zɔŋɯn] ; parfois retranscrit Kim Jong-eun), né le ,,, à Pyongyang, est un homme d'État nord-coréen, actuel dirigeant suprême de la Corée du Nord où il occupe les postes de président du Parti du travail de Corée, de commandant suprême de l'Armée populaire de Corée et de président de la Commission des affaires de l'État. Successeur de son père Kim Jong-il qui lui-même avait succédé à son père Kim Il-sung, il est le troisième représentant de la lignée du mont Paektu.

Le , lors de la réunion du Parti du travail de Corée, Kim Jong-un, successeur présumé de Kim Jong-il, est nommé général quatre étoiles et vice-président du Comité de la défense nationale.

Le , lors des funérailles de son père, le président du Présidium de l'Assemblée populaire suprême (chef de l'État de facto avant la création en 2016 de la Commission des affaires de l'État), Kim Yong-nam, le qualifie de « leader suprême de notre parti et de l'armée ». Le lendemain, il est officiellement proclamé « commandant suprême » de l'Armée populaire de Corée.

Il prend officiellement ses fonctions de secrétaire général du Parti du travail de Corée le et de président du Comité de la défense nationale le 13. Le 18 juillet 2012, sa nomination en tant que maréchal est rendue publique et le 25 juillet, son mariage avec Ri Sol-ju est annoncé.

Le , lors du premier discours télévisé d'un dirigeant nord-coréen depuis dix-neuf ans, il appelle à « cesser la confrontation entre le Nord et le Sud » et annonce « un virage radical afin de construire un géant économique », mais il se lance ensuite dans une escalade verbale, menaçant de guerre nucléaire les États-Unis, le Japon et le voisin sud-coréen. Ces déclarations sont suivies de multiples tests de missiles balistiques intercontinentaux et d'essais de bombe à hydrogène.

Début 2018, après des mois de déclarations martiales et plusieurs essais nucléaires, il amorce une détente spectaculaire vis-à-vis de ses ennemis historiques. Après avoir envoyé une délégation d'athlètes aux Jeux olympiques de Pyeongchang, il rencontre le président sud-coréen Moon Jae-in pour un sommet historique le , au cours duquel les deux Corées manifestent leur volonté de réconciliation. Le , fait inédit, le dirigeant nord-coréen rencontre le président américain Donald Trump à Singapour, puis du 18 au 20 septembre, un nouveau sommet inter-coréen entre les deux dirigeants débouche sur une série de mesures allant dans le sens d'une détente sans précédent des deux côtés du 38e parallèle.

Source : Wikipedia