Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Alexeï Navalny

Alexeï Navalny

Homme politique russe


Mort à 47 ans
Date de naissance
Le vendredi
Il est né il y a 47 ans, 10 mois et 14 jours
Date de mort
Le vendredi

Il est mort depuis 2 mois et 2 jours
Lieu de naissance
Boutyne, Russie Russie
Nationalité : russe Russie
Signe astro : Gémeaux
Signe astro chinois : Dragon
Taille

188 cm

Alexeï Anatolievitch Navalny (en russe : Алексей Анатольевич Навальный, lʲɪkˈsʲej ɐnɐˈtolʲjɪvʲɪtɕ nɐˈvalʲnɨj/), né le à Boutyne dans l'oblast de Moscou et mort le au centre pénitentiaire de Kharp en Iamalie, est un avocat, militant anticorruption, homme politique et prisonnier politique russe. Il organise des manifestations et plaide en faveur de réformes contre la corruption en Russie et le régime de Vladimir Poutine.

En 2000, il adhère au parti démocrate Iabloko, puis se rapproche des milieux nationalistes en 2007 avant de s'en distancer en 2011. Membre du Conseil de coordination de l’opposition russe, il est le dirigeant du Parti du progrès, devenu Russie du futur, et fondateur de la Fondation anticorruption (FBK).

Ayant ouvert un blog anticorruption, il publie avec son équipe sur les réseaux sociaux des documentaires sur la corruption en Russie, organise des manifestations et promeut ses campagnes politiques. Dans un entretien en 2011, il décrit le parti au pouvoir, Russie unie, comme le « parti des escrocs et des voleurs », qui devient une épithète populaire. Il publie des enquêtes détaillant les allégations de corruption de la part de hauts responsables russes et de leurs associés. En 2021, son compte a plus de six millions d'abonnés sur YouTube. Il gagne en popularité lors de la contestation des élections législatives de 2011.

Autorisé à se présenter aux élections maïorales de Moscou en 2013, il termine en deuxième position avec 27 % des voix, dépassant les attentes mais perdant face au maire sortant, Sergueï Sobianine, nommé et soutenu par Vladimir Poutine. Plus tôt en 2013, Alexeï Navalny a été condamné avec sursis pour détournement de fonds. L'année suivante, il reçoit une autre peine avec sursis pour détournement de fonds. Ces deux affaires pénales sont largement considérées comme étant politiquement motivées et destinées à l'empêcher de se présenter aux élections futures. La Cour européenne des droits de l'homme statue ultérieurement que ces affaires violent le droit de Navalny à un procès équitable, mais les peines ne sont pas annulées.

En 2016, il lance sa campagne pour l'élection présidentielle de 2018, mais il est exclu par la Commission électorale centrale en raison de sa condamnation pénale antérieure ; la Cour suprême russe rejette son appel par la suite. En 2017, il publie le documentaire Ne l'appelez pas Dimon, accusant le président du gouvernement Dmitri Medvedev de corruption et provoquant des manifestations de masse. En 2018, Navalny lance le « vote intelligent », une stratégie de vote tactique qui consiste à consolider les voix de ceux qui se présentent contre le parti Russie unie pour que celui-ci perde des sièges aux élections.

Alexeï Navalny est hospitalisé en 2020 dans un état grave après avoir été empoisonné au Novitchok. Évacué à Berlin et resté hospitalisé un mois, il accuse le président Poutine d'être responsable de son empoisonnement et une enquête menée par Bellingcat et The Insider incrimine des agents du FSB. Rentré en Russie en janvier 2021, il est immédiatement arrêté pour violation de son contrôle judiciaire imposé à la suite de sa condamnation en 2014, alors qu'il était hospitalisé en Allemagne. Après son arrestation, son équipe publie le documentaire Un palais pour Poutine : L'Histoire du plus gros pot-de-vin, accusant Vladimir Poutine de corruption et conduisant à d'importantes manifestations. Il est condamné plusieurs fois à partir de février 2021, notamment à 19 ans d'emprisonnement pour « extrémisme », tandis que ses organisations sont liquidées. Il est reconnu par Amnesty International comme prisonnier d'opinion et reçoit le prix Sakharov pour son activité en faveur des droits de l'homme. Il disparaît pendant près de trois semaines en décembre 2023, puis réapparaît dans une nouvelle prison du cercle arctique, où il meurt peu après, à l'âge de 47 ans.

Sa mort donne lieu à d'importantes réactions en Russie, où des milliers de personnes assistent à ses funérailles, mais également à l'international, où de nombreuses personnalités lui rendent hommage.

Source : Wikipedia