Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Charles Baudelaire

Charles Baudelaire

Poète français


Mort à 46 ans
Date de naissance
Le lundi
Il est né il y a 202 ans, 10 mois et 15 jours
Date de mort
Le samedi

Il est mort depuis 156 ans, 5 mois et 24 jours

Cause de la mort : syphilis

Lieu de naissance
Paris, France France
Nationalité : française France
Signe astro : Bélier

Charles Baudelaire, né le à Paris et mort dans la même ville le , est un poète français.

« Dante d'une époque déchue » selon les mots de Barbey d'Aurevilly, « tourné vers le classicisme, nourri de romantisme », à la croisée entre le Parnasse et le symbolisme, chantre de la « modernité », il occupe une place considérable parmi les poètes français pour un recueil qu'il aura façonné sa vie durant : Les Fleurs du mal, mais aussi pour sa poésie en prose, réunie dans Le spleen de Paris.

Au cœur des débats sur la fonction de la littérature de son époque, Baudelaire détache la poésie de la morale, la proclame tout entière destinée au Beau et non à la Vérité, et laisse le souvenir d'un poète déchiré entre le Ciel et la Terre, entre l'Idéal et la fange, cherchant à faire du Mal un objet de contemplation esthétique ("Tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or"). Comme le suggère le titre de son recueil, il a tenté de tisser des liens entre le mal et la beauté, le bonheur fugitif et l'idéal inaccessible (À une Passante), la violence et la volupté (Une martyre), mais aussi entre le poète et son lecteur (« Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère ») et même entre les artistes à travers les âges (Les Phares). Outre des poèmes graves (Semper Eadem) ou scandaleux (Delphine et Hippolyte), il a exprimé la mélancolie (Mœsta et errabunda), l'horreur (Une charogne) et l'envie d'ailleurs (L'Invitation au voyage) à travers l'exotisme.

Il est aussi un grand critique d'art, avec ses fameux Salons, où il prendra la défense de Delacroix, un théoricien du dandysme et un défenseur de la musique de Wagner, et imprimera définitivement sa marque dans la poésie française.

Source : Wikipedia 
La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas.
Quand même Dieu n'existerait pas, la religion serait encore sainte et divine.
Les vrais voyageurs sont ceux-là qui partent pour partir.
Toute révolution a pour corollaire le massacre des innocents.
Avis aux non-communistes : tout est commun, même Dieu.
Tout amour fait toujours une mauvaise fin, d'autant plus mauvaise qu'il était plus divin.
C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !
L'artiste n'est artiste qu'à la condition d'être double et de n'ignorer aucun phénomène de sa double nature.
Ce n'est que par les beaux sentiments qu'on parvient à la fortune.