Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Denis Diderot

Denis Diderot

Dramaturge français


Mort à 70 ans
Date de naissance
Le jeudi
Il est né il y a 310 ans, 4 mois et 26 jours
Date de mort
Le samedi

Il est mort depuis 239 ans et 7 mois

Cause de la mort : emphysème

Lieu de naissance
Langres, France France
Nationalité : française France
Signe astro : Balance

Denis Diderot, né le à Langres et mort le à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste français des Lumières, à la fois romancier, dramaturge, conteur, essayiste, dialoguiste, critique d'art, critique littéraire et traducteur.

Diderot est reconnu pour son érudition, son esprit critique et un certain génie. Il laisse son empreinte dans l'histoire de tous les genres littéraires auxquels il s'est essayé : il pose les bases du drame bourgeois au théâtre, révolutionne le roman avec Jacques le Fataliste et son maître, invente la critique à travers ses Salons et supervise la rédaction d'un des ouvrages les plus marquants de son siècle, la célèbre Encyclopédie. En philosophie également, Diderot se démarque en proposant plus de matière à un raisonnement autonome du lecteur plutôt qu'un système complet, fermé et rigide.

Mal connu de ses contemporains, tenu éloigné des polémiques de son temps, peu enclin à la vie des salons et mal reçu par la Révolution, Diderot devra attendre la fin du XIXe siècle pour recevoir tout l'intérêt et la reconnaissance de la postérité dans laquelle il avait placé une partie de ses espoirs. Certains de ses textes sont restés inédits jusqu'au XXIe siècle et l'édition moderne de ses œuvres complètes entamée par l'éditeur parisien Hermann en 1975 n'est pas encore achevée.

Source : Wikipedia 
Il vaut mieux écrire de grandes choses que d'en exécuter de petites.
Il n'y a que les femmes qui sachent aimer ; les hommes n'y entendent rien...
La larme qui s'échappe de l'homme vraiment homme nous touche plus que tous les pleurs d'une femme.
Abolir le délit, c'est abolir la loi.
Il faut être enthousiaste de son métier pour y exceller.
Je crois que nous avons plus d'idées que de mots ; combien de choses senties qui ne sont pas nommées !
Un historien qui suppose à ses personnages des discours qu'ils n'ont pas tenus, peut aussi leur supposer des actions qu'ils n'ont pas faites.
Dire que l'homme est composé de force et de faiblesse, de lumière et d'aveuglement, de petitesse et de grandeur, ce n'est pas lui faire son procès, c'est le définir.
Un mot, un geste m'en ont quelquefois plus appris que le bavardage de toute une ville.