Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Philosophe allemand


Mort à 55 ans
Date de naissance
Le mardi
Il est né il y a 179 ans, 6 mois et 2 jours
Date de mort
Le samedi

Il est mort depuis 123 ans, 7 mois et 23 jours

Cause de la mort : pneumonie aiguë

Lieu de naissance
Röcken, Allemagne Allemagne
Nationalité : allemande Allemagne
Signe astro : Balance

Friedrich Wilhelm Nietzsche ([ˈfʁiːdʁɪç ˈvɪlhɛlm ˈniːt͡sʃə]  ; souvent francisé en [nit͡ʃ ]), né le à Röcken en Prusse et mort le à Weimar en Saxe-Weimar-Eisenach, est un philosophe, critique culturel, compositeur, poète, écrivain et philologue allemand dont l'œuvre a exercé une profonde influence sur l'histoire intellectuelle contemporaine.

Il commence sa carrière comme philologue classique avant de se tourner vers la philosophie. En 1869, à l'âge de 24 ans, il devient la plus jeune personnalité à occuper la chaire de philologie classique de l'université de Bâle. Il démissionne en 1879 en raison de problèmes de santé qui le tourmenteront presque toute sa vie, puis achève la plupart de ses écrits fondamentaux au cours de la décennie suivante. En 1889, à 44 ans, il est victime d'un effondrement et, par la suite, d'une perte totale de ses facultés mentales. Il vit ses dernières années sous la garde de sa mère, puis chez sa sœur Elisabeth Förster-Nietzsche.

Source : Wikipedia 
Si nous nous trouvons tellement à l'aise dans la pleine nature, c'est qu'elle n'a pas d'opinion sur nous.
Peu de gens sont faits pour l'indépendance, c'est le privilège des puissants.
La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil.
Le mauvais goût a son droit autant que le bon goût.
Les vérités tuent. Celles que l'on tait deviennent vénéneuses.
Souffrir de la solitude est mauvais signe ; je n'ai jamais souffert que de la multitude.
Il y a quelque chose à dire en faveur de l'exception, pourvu qu'elle ne veuille jamais devenir la règle.
La foule est une somme d'erreurs qu'il faut corriger.
Les insectes piquent, non par méchanceté, mais parce que, eux aussi, veulent vivre ; il en est de même des critiques ; ils veulent notre sang et non pas notre douleur.