Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Gaston III de Foix-Béarn

Gaston III de Foix-Béarn

Noblesse et royauté


Mort à 60 ans
Date de naissance
Le lundi
Il est né il y a 690 ans, 2 mois et 24 jours
Date de mort
Le lundi

Il est mort depuis 629 ans, 11 mois et 22 jours

Cause de la mort : apoplexie

Lieu de naissance
Orthez, France France
Signe astro : Taureau

Gaston III de Foix-Béarn dit Fébus est un prince pyrénéen, écrivain et poète en langue d'oc et française, né le à Orthez (probablement au château de Moncade) et mort le à L'Hôpital-d'Orion.

Comte de Foix, seigneur de Béarn, Gaston III est vicomte ou seigneur d'une dizaine de territoires situés entre Gascogne et pays languedocien. Il profite de la guerre de Cent Ans pour asseoir sa domination sur le piémont nord pyrénéen, jouant sur les conflits entre monarchies françaises et anglaises. Il est l'auteur du Livre de chasse, célèbre manuscrit illustré sur la vénerie.

Unique enfant légitime de Gaston II de Foix-Béarn et d'Aliénor de Comminges, Gaston III hérite, à la mort de son père au siège d'Algésiras, d'un territoire morcelé, dépendant pour partie des rois de France, et pour l'autre des rois d'Angleterre. Jouant du conflit franco-anglais, il revendique la souveraineté du Béarn le , pays dans lequel il tient sa cour à Orthez. Gaston III se révèle être un fin tacticien, alliant diplomatie, stratégie et art militaire. Il remporte des victoires décisives face à l'ennemi héréditaire — la maison d'Armagnac — s'assurant la jonction entre Béarn et pays de Foix. Gaston III est également un communicant habile, il se choisit le surnom Febus à partir de 1358, après une croisade en Prusse, un surnom qui fait référence au mythe solaire associé au dieu antique Phoibos. En 1380, son unique fils et héritier Gaston participe à un complot pour l'empoisonner ; démasqué, il est assassiné, probablement de la main de son père.

Fébus est décrit comme l'un des plus grands chasseurs de son temps, une passion prise avec le plus grand des sérieux, car préparant à la guerre. Il renforce et fait construire plusieurs forteresses pour mener à bien son désir d'indépendance. Doté d'un immense trésor, Fébus fait notamment construire le château de Montaner qu'il veut voir devenir un palais forteresse, symbole de la réunion entre Béarn et Foix. Le prince des Pyrénées fait preuve d'un despotisme éclairé dans sa pratique du pouvoir, jouant le rôle du seigneur protecteur pour son peuple. Fébus occupe une place particulière dans l'histoire pyrénéenne, bénéficiant de son œuvre politique et militaire, mais aussi de l'impact des récits de plusieurs chroniqueurs contemporains, dont Jean Froissart dans ses Chroniques. L'historien Pierre Tucoo-Chala joue également un rôle majeur dans la perception contemporaine de Fébus, grâce à plusieurs ouvrages consacrés à la vie du Prince Soleil.

Source : Wikipedia