Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Haroun Tazieff
Mort il y a 25 ans le 02/02/2023
Haroun TazieffHaroun Tazieff

Haroun Tazieff

Ingénieur français


Mort à 83 ans
Date de naissance
Le lundi
Il est né il y a 108 ans, 1 mois et 23 jours
Date de mort
Le lundi

Il est mort depuis 24 ans, 5 mois et 2 jours
Lieu de naissance
Varsovie, Pologne Pologne
Nationalité : française France
Catégorie
Ingénieurs
Signe astro : Taureau
Signe astro chinois : Tigre

Haroun Tazieff (en russe : Гарун Тазиев, Garoun Taziev ; en tatar : Harun Taciev, cyrillique : Һарун Таҗиев), né le à Varsovie (Empire russe) et mort le à Paris (France), est un volcanologue, spéléologue, ingénieur agronome, ingénieur des mines, écrivain, cinéaste et homme politique, né russe puis naturalisé successivement belge (1936) et français (1971).

Tazieff est considéré comme un des pionniers de la volcanologie moderne, qui prend son essor au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Grâce aux nombreuses expéditions qu’il mène sur les volcans du monde entier à partir des années 1950, il contribue à développer cette science, dont il défend une approche multidisciplinaire en collaborant notamment avec chimistes et physiciens. Ses travaux de recherche sont novateurs et concernent principalement le rôle moteur des gaz dans les mécanismes éruptifs ainsi que l'apport de la volcanologie à la confirmation de la théorie de la tectonique des plaques. Pendant toute sa carrière, il reste un adepte des mesures sur le terrain ; avec son équipe, il met au point de nombreux instruments, dont plusieurs deviennent des éléments de référence en la matière. Il développe également l'analyse des risques dus aux éruptions volcaniques et milite en faveur de la prévention auprès des populations.

De 1981 à 1986, sous la présidence de François Mitterrand, il devient commissaire puis secrétaire d'État chargé de la prévention des risques naturels et technologiques majeurs en France. Il met en place le système d’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles ainsi que les premiers plans d'exposition aux risques naturels prévisibles.

Il se fait connaître mondialement par l'écriture et la réalisation de nombreuses œuvres de vulgarisation scientifique sur les volcans. Il fait partie des pionniers du long métrage documentaire, avec notamment Les Rendez-vous du diable (1958) et Le Volcan interdit (1966), films pour lesquels il obtient de nombreux prix.

Source : Wikipedia