Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Jean Anouilh

Jean Anouilh

Dramaturge français


Mort à 77 ans
Date de naissance
Le jeudi
Il est né il y a 110 ans, 11 mois et 29 jours
Date de mort
Le samedi

Il est mort depuis 33 ans, 8 mois et 18 jours

Cause de la mort : crise cardiaque

Lieu de naissance
Bordeaux, France France
Nationalité : française France
Catégorie
Écrivains » Dramaturges
Signe astro : Cancer
Signe astro chinois : Chien

Jean Anouilh (/a.nuj/) est un dramaturge et scénariste français né le à Bordeaux (Gironde) et mort le à Lausanne (Suisse). Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies souvent grinçantes et d'œuvres à la tonalité dramatique ou tragique comme sa pièce la plus célèbre, Antigone, réécriture moderne de la pièce de Sophocle.

Anouilh a lui-même organisé ses œuvres en séries thématiques, faisant alterner d'abord Pièces roses et Pièces noires. Les premières sont des comédies marquées par la fantaisie comme Le Bal des voleurs (1938) alors que les secondes montrent dans la gravité l'affrontement des « héros » entourés de gens ordinaires en prenant souvent appui sur des mythes comme Eurydice (1941), Antigone (1944) ou Médée (1946).

Après la guerre apparaissent les Pièces brillantes qui jouent sur la mise en abyme du théâtre au théâtre (La Répétition ou l'Amour puni en 1947, Colombe en 1951), puis les Pièces grinçantes, comédies satiriques comme Pauvre Bitos ou le Dîner de têtes (1956). Dans la même période, Jean Anouilh s'intéresse dans des Pièces costumées à des figures lumineuses qui se sacrifient au nom du devoir : envers la patrie comme Jeanne d'Arc dans L'Alouette (1953) ou envers Dieu comme Thomas Becket (Becket ou l'Honneur de Dieu en 1959). Le dramaturge a continué dans le même temps à servir le genre de la comédie dans de nombreuses pièces où il mêle farce et ironie (par exemple Les Poissons rouges ou Mon père ce héros en 1970) jusque dans les dernières années de sa vie.

Jean Anouilh a également adapté plusieurs pièces d'auteurs étrangers, Shakespeare en particulier. Il a aussi mis en scène certaines de ses œuvres (par exemple Colombe en 1974), en même temps qu'il travaillait à des scénarios pour le cinéma ou à la télévision.

Source : Wikipedia 
Quel étrange plaisir de réaliser ses mensonges !
Tout le monde ne peut pas faire l'amour, ça ne serait pas sérieux.
Comprendre. Toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre.
Le talent est comme un robinet. Quand il est ouvert, on peut écrire. L'inspiration est une farce que les poètes ont inventée pour se donner de l'importance.
La souffrance c'est un privilège qui n'est pas donné à tout le monde.
Ce qui est beau, c'est ce qu'on aime.
Le plaisir, quand on est une honnête femme, cela ne vous laisse jamais la conscience tranquille.
Le mensonge est parfois une forme préalable de la vérité.
Quand on est laid, on n'a jamais vingt ans.