Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Jean Gabin
Jean GabinJean Gabin

Jean Gabin

Acteur français


Mort à 72 ans
Date de naissance
Date de mort

Il est mort depuis 43 ans et 27 jours

Cause de la mort : leucémie

Lieu de naissance
Paris, France France
Nationalité : française France
Catégorie
Acteurs
Signe astro
Taureau
Signe astro chinois : Dragon
Taille

174 cm


Je boirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin.
Jean Gabin
C'est du vent le cinéma, de l'illusion, des bulles, du bidon.
Jean Gabin
Moi, je n'ai pas d'ami. C'est trop fatigant d'être aimable.
Jean Gabin

Jean Gabin, à l'état civil Jean-Alexis Moncorgé, est un acteur français, né le à Paris (9e arr.) et mort le à Neuilly-sur-Seine.

Commençant sa carrière comme chanteur de revue et d'opérette, il s'impose ensuite à l'écran, devenant une figure incontournable du cinéma français, avec sa « Gueule d'amour », tournant avec les réalisateurs importants de l'entre-deux-guerres comme Julien Duvivier ou Jean Renoir. Après la guerre, où il s'est engagé au sein des Forces françaises libres, comme marin, d'abord naviguant, puis servant à partir de janvier 1944 comme chef de char au sein du régiment blindé de fusiliers-marins, il connait tout d'abord une période creuse en termes de succès, puis, à partir de 1954 et de la sortie de Touchez pas au grisbi, il devient un « pacha » au physique imposant et au regard sombre incarnant la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard.

Sa filmographie dénombrant 95 films, compte un nombre important de classiques, parmi lesquels Gueule d'amour, La Bête humaine, Pépé le Moko, Le Quai des brumes, La Grande Illusion, Un singe en hiver, Le Chat, Le Pacha ou La Traversée de Paris. Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque dont certains, comme Fernandel, Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon, sont ses amis. Acteur populaire, il a attiré plus de 161 millions de spectateurs dans les salles au cours de sa carrière d’après-guerre, auxquels il faut ajouter ses nombreux succès parmi sa trentaine de films d'avant-guerre au box-office inconnu.

Il a notamment remporté trois fois le prix d'interprétation masculine de la Mostra de Venise, en 1951 pour La nuit est mon royaume et en 1954 pour L'Air de Paris et Touchez pas au grisbi, ainsi que deux fois l'Ours d'argent du meilleur acteur à la Berlinale, en 1959 pour Archimède le clochard et en 1971 pour Le Chat.

Source : Wikipedia