Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc MélenchonJean-Luc MélenchonJean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon

Homme politique français


ÂGE 71 ans
Date de naissance
Le dimanche
Il est né il y a 71 ans, 1 mois et 6 jours
Lieu de naissance
Tanger, Maroc Maroc
Nationalité : française France
Signe astro : Lion
Signe astro chinois : Lapin
Né le même jour : 19/08/1951
John Deacon

Jean-Luc Mélenchon (/ʒɑ̃ lyk melɑ̃ʃɔ̃/ ), né le à Tanger (Maroc), est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste (PS) à partir de 1976, il est successivement élu conseiller municipal de Massy en 1983, conseiller général de l'Essonne en 1985 et sénateur en 1986. Il est également ministre délégué à l'Enseignement professionnel de 2000 à 2002, dans le gouvernement Lionel Jospin. Il fait partie de l'aile gauche du PS jusqu'au congrès de Reims de 2008, à l'issue duquel il quitte ce parti pour fonder le Parti de gauche (PG), dont il devient d'abord président du bureau national, puis coprésident, fonction qu'il conserve jusqu'en 2014.

Sous les couleurs du Front de gauche, coalition qui réunit notamment le PG et le Parti communiste français (PCF), il est élu député européen en 2009 et réélu en 2014. Il est le candidat de cette coalition à l'élection présidentielle de 2012, à l'issue de laquelle il arrive en quatrième position au premier tour, avec 11,10 % des voix.

En 2016, il fonde le mouvement La France insoumise (LFI) et se présente sous cette étiquette à l'élection présidentielle de 2017, à laquelle il termine à nouveau en quatrième position, avec 19,58 % des suffrages exprimés. Il est ensuite élu député dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône jusqu'en juin 2022 et préside jusqu’en octobre 2021 le groupe LFI à l'Assemblée nationale.

En 2022, il se présente pour la troisième fois à l'élection présidentielle. Il réalise le score le plus élevé de ses trois candidatures (21,95 % des voix) et arrive largement en tête de la gauche, mais échoue à accéder au second tour, terminant en troisième position. Lors des élections législatives de cette même année, il abandonne son siège de député à Manuel Bompard, qui est élu pour prendre sa succession, pour inviter les Français à « l'élire Premier ministre » dans le cadre de l'alliance électorale NUPES. La coalition échoue cependant à remporter assez de sièges pour obtenir la majorité absolue nécessaire pour provoquer une cohabitation et ainsi sa nomination à la tête du gouvernement.

Source : Wikipedia