Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Joseph McCarthy

Joseph McCarthy

Homme politique américain


Mort à 48 ans
Date de naissance
Le samedi
Il est né il y a 113 ans, 7 mois et 15 jours
Date de mort
Le jeudi

Il est mort depuis 65 ans, 1 mois et 27 jours

Cause de la mort : hépatite

Lieu de naissance
Grand Chute, États-Unis États-Unis
Nationalité : américaine États-Unis
Signe astro : Scorpion
Signe astro chinois : Singe

Joseph Raymond McCarthy, né le à Grand Chute (Wisconsin) et mort le à Bethesda (Maryland), est un avocat et homme politique américain.

Originellement affilié au Parti démocrate, McCarthy rejoint le Parti républicain pendant la Seconde Guerre mondiale alors qu'il est encore en service actif. En 1944, il tente de se faire élire au Sénat des États-Unis mais échoue à obtenir l'investiture du parti face à Alexander Wiley (en), le sénateur sortant du Wisconsin. Retentant sa chance deux ans plus tard, il bat le sénateur sortant Robert M. La Follette Jr. (en) lors de la primaire républicaine et ne fait qu'une bouchée du démocrate Howard J. McMurray (en) lors de l'élection générale, lui permettant d'entrer au Sénat et d'y rejoindre son ancien rival Wiley, le .

Sénateur discret durant ses trois premières années au Congrès, McCarthy se fait connaître le en prononçant un discours sur les « ennemis de l'intérieur » dans lequel il affirme détenir une liste de « membres du Parti communiste et [...] d'un réseau d'espionnage » qui « infestent » le Département d'État des États-Unis et « façonne sa politique ». Accédant à une notoriété nationale après ce discours, McCarthy multiplie, dans les années qui suivent, les accusations de contagion communiste au sein du Département d'État, mais aussi de l'administration du président Truman, de La Voix de l'Amérique, de l'US Army et d'Hollywood, donnant lieu à des enquêtes qui contribuent à créer un climat de paranoïa anticommuniste, connu sous le nom de « Chasse aux Sorcières », « Seconde Peur rouge » (Second Red Scare) ou encore « maccarthysme » (ce dernier terme étant rentré dans le langage courant pour désigner tout sapage de réputation ou campagne de dénigrement visant à éliminer une opposition, le plus souvent de gauche, au nom de la sécurité nationale).

Les campagnes de dénigrement de McCarthy, à l'origine de sa célébrité, finissent par provoquer sa disgrâce en 1954, notamment après que nombre de ses accusations se soient révélées infondées (en outre, aucune de ses enquêtes ne débouche sur une inculpation pour espionnage) et qu'un collègue (le sénateur Lester C. Hunt du Wyoming) qu'il avait fait chanter se soit suicidé. Le , le Sénat américain adopte par 67 voix contre 22 une motion de censure à l'égard de McCarthy et celui-ci retombe dans l'oubli, ses trois dernières années au Sénat étant autant si ce n'est plus insignifiantes que ses trois premières.

Dépendant à la morphine et à l'alcool, Joseph McCarthy décède d'une hépatite aiguë (probablement causée par son alcoolisme) le à l'hôpital naval de Bethesda.

Source : Wikipedia