Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Julian Assange

Julian Assange

Journaliste australien


ÂGE 49 ans
Date de naissance
Le samedi
Il est né il y a 49 ans, 11 mois et 21 jours
Lieu de naissance
Townsville, Australie Australie
Nationalité : australienne Australie
Signe astro : Cancer
Signe astro chinois : Cochon
Nés le même jour : 3/07/1971
Kader AounÉric Toledano

Julian Assange /ˈd͡ʒuːlɪən əˈsɑːnʒ/, né Julian Paul Hawkins le à Townsville, est un journaliste, informaticien et cybermilitant australien. Il est surtout connu en tant que fondateur, rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks.

Assange est au cœur d'une affaire politico-judiciaire d'envergure internationale depuis 2010, à la suite des révélations de WikiLeaks sur la manière dont les États-Unis et leurs alliés mènent la guerre en Irak et en Afghanistan.

En 2010, WikiLeaks publie des documents classifiés américains, sur la guerre d'Irak en — avec notamment une vidéo intitulée Collateral murder (« meurtre collatéral ») filmant le Raid aérien du 12 juillet 2007 à Bagdad puis une autre sur la guerre d'Afghanistan en , révélant au monde les crimes de guerre des États-Unis et de leurs alliés, notamment le Royaume-Uni. Ces révélations déclenchent la « fureur du Pentagone ». Dès lors, les autorités américaines lancent une enquête pour « espionnage » contre WikiLeaks et recherchent activement Assange.

Entre 2010 et 2012, Assange est en liberté surveillée au Royaume-Uni en raison d'un mandat d'arrêt de la justice suédoise, à la suite d'une accusation de « délit sexuel » en Suède en 2010. Julian Assange clame son innocence et dénonce un prétexte pour qu'il soit extradé de Suède vers les États-Unis. En , la Cour suprême du Royaume-Uni rejette son ultime demande à ne pas être extradé vers la Suède.

Le , Julian Assange se réfugie à l’Ambassade d'Équateur à Londres, où il vivra pendant 7 ans dans un espace confiné — il obtient l'asile politique le , puis est naturalisé le 12 décembre 2017 — dans la crainte des persécutions américaines, et d’une extradition vers le camp de Guantánamo. De nombreux observateurs estiment qu'Assange est victime de détention arbitraire ; il ne peut pas sortir de l’ambassade sans risquer une arrestation britannique et l'extradition vers les États-Unis. Il est alors surveillé en permanence par Scotland Yard et espionné par la Central Intelligence Agency (CIA).

En 2016, toujours enfermé dans l'ambassade d’Équateur, Julian Assange commente sur les réseaux sociaux la campagne pour l'élection présidentielle américaine. WikiLeaks publie alors des milliers de courriels piratés du Parti démocrate. Dans le cadre des accusations d'ingérences russes dans l'élection, de hauts responsables et les services de renseignement américains considèrent que la Russie a aidé WikiLeaks pour les diffuser, et ainsi peser sur l'élection pour faire élire Donald Trump.

Le , le président équatorien Lenín Moreno le déchoit de la nationalité équatorienne — obtenue fin 2017 sous la présidence de Rafael Correa — et met fin à son droit d'asile. Le jour même, Assange est arrêté dans l'enceinte de l'ambassade par la police britannique. Les États-Unis demandent immédiatement son extradition. Le , il est condamné par la justice britannique à cinquante semaines de prison pour violation des conditions de sa liberté provisoire en 2012. L’affaire en justice suédoise se révélera être instrumentalisée par le Royaume-Uni, pour maintenir Assange sous mandat d’arrêt, et justifier son arrestation. La justice suédoise clôt définitivement cette affaire faute de preuves le , quelques mois après l'arrestation de Julian Assange par les Britanniques, et 9 ans après les faits reprochés.

Le , les États-Unis inculpent Julian Assange pour « espionnage », il encourt jusqu’à 175 ans de prison. Une inculpation « sans précédent dans l’histoire du journalisme aux États-Unis », qualifiée d'attaque contre le premier amendement de la Constitution américaine (qui garantit la liberté de la presse), car pour la première fois, le département de la justice américain nie le caractère journalistique des agissements de Julian Assange.

Julian Assange est incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh depuis le , jour de son arrestation à l'ambassade d'Équateur. De nombreux observateurs constatent une dégradation de sa santé du fait de l’isolement et du stress intense dû aux menaces qui pèsent sur lui, et appellent à mettre un terme à la « persécution collective » dont il est victime.

Le , la justice britannique refuse la demande d'extradition de Julian Assange vers les États-Unis. Une demande de libération sous caution d'Assange est refusée le . Le gouvernement américain dépose formellement sa demande d'appel de la décision le 15 janvier. Le nouveau gouvernement états-unien de Joe Biden, en place depuis le , confirme l’appel.

Le , Stella Morris aux Bains des Pâquis, sur la jetée, face au Jet d’eau de Genève,, est accompagnée par la maire de Genève Frédérique Perler, le Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture Nils Melzer, Denis Masmjean (RSF-Suisse) et des personnalités engagées dans la défense des droits humains, ainsi que de nombreux citoyens afin d’y inaugurer l’œuvre Anything to Say? et de lancer “L’Appel de Genève” « pour demander la libération immédiate de Julian Assange ».

Source : Wikipedia