Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Lewis Hamilton

Lewis Hamilton

Pilote automobile britannique


ÂGE 35 ans
Date de naissance
Il est né il y a 35 ans, 10 mois et 16 jours
Lieu de naissance
Stevenage, Angleterre Angleterre
Nationalité : britannique Royaume-Uni
Signe astro : Capricorne
Signe astro chinois : Rat
Taille

174 cm

Lewis Carl Davidson Hamilton, né le à Stevenage dans le Hertfordshire en Angleterre, est un pilote automobile britannique, septuple champion du monde de Formule 1 en 2008, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020. Recordman du nombre de pole positions (97), du nombre de podiums (163), de courses terminées dans les points (227), du nombre de points en une saison (413), du nombre de points en carrière (3738) ainsi que du nombre de victoires (94, dont 73 pour la même écurie), il est à ce jour, le pilote le plus titré de l'histoire de la discipline, en compagnie de Michael Schumacher, avec sept titres mondiaux.

Vainqueur du championnat de Formule 3 Euro Series en 2005 puis du championnat de GP2 Series 2006, il a fait ses débuts en Formule 1 en 2007 au sein de l'écurie McLaren-Mercedes. En devenant vice-champion du monde dès sa première saison à 1 point de Kimi Räikkönen puis, le , le plus jeune champion du monde de l'histoire de la Formule 1 (record battu par la suite par Sebastian Vettel), il s'est immédiatement imposé comme l'une des stars de la discipline. Il est le seul pilote de l'actuel plateau à avoir gagné des courses dans toutes les saisons qu'il a disputées, chez McLaren-Mercedes de 2007 à 2012, puis avec Mercedes depuis 2013.

En remportant sa trente-deuxième victoire au volant de la Mercedes W05, le , à Austin, Lewis Hamilton devient le pilote britannique comptant le plus grand nombre de victoires en Formule 1. Le , à l'arrivée de la dix-neuvième manche Abou Dabi, il remporte sa onzième victoire de l'année et devient le premier double champion du monde britannique depuis Jackie Stewart en 1971, une année record où il totalise 7 pole positions, 7 meilleurs tours et 495 tours en tête.

En remportant sa quarante-deuxième victoire à Sotchi le , Hamilton dépasse Ayrton Senna au palmarès des vainqueurs de Grand Prix. Son dixième succès de la saison 2015 à Austin le lui permet de remporter son troisième titre mondial alors qu'il reste encore trois Grand Prix à disputer ; il rejoint Jack Brabham, Jackie Stewart, Niki Lauda, Nelson Piquet et Ayrton Senna, embellissant ses statistiques puisque outre ses dix victoires, il obtient onze pole positions pour porter son total à quarante-neuf, ne termine qu'une fois hors du podium et ne connaît qu'un abandon. Il participe par ailleurs aux nouveaux records de l'écurie Mercedes, qui accumule 12 doublés et 32 podiums au cours de cette saison 2015. Il ajoute 10 victoires supplémentaires à son palmarès en 2016 au cours d'une nouvelle saison record pour Mercedes, portant ainsi son total à 53, ce qui le place au deuxième rang du palmarès des vainqueurs de Grand Prix derrière Michael Schumacher, atteignant également les 61 pole positions avec 12 nouveaux départs en tête, mais il est battu de cinq points au championnat du monde des pilotes par son coéquipier Nico Rosberg.

En 2017, Hamilton a pour rival le pilote Ferrari Sebastian Vettel, qui mène de 14 points au championnat quand arrive la trêve estivale. Mais à partir du Grand Prix de Belgique, il se met à aligner les victoires, devient à Monza le recordman du nombre de pole positions, qu'il porte à 72 départs en tête, et parvient à être sacré pour la quatrième fois à deux courses de la fin, à l'arrivée du Grand Prix du Mexique. Il rejoint ainsi Alain Prost et Sebastian Vettel, les deux autres quadruples champions du monde. Il dépasse également Jackie Stewart pour devenir le meilleur pilote britannique de l'histoire.

En s'imposant à Bakou pour la 63e victoire de sa carrière le , Hamilton devient le pilote ayant gagné sur tous les circuits de l'actuel championnat du monde, à l'exception du Circuit Paul-Ricard où les F1 n'ont pas couru depuis 1990. Mais il comble cette lacune en remportant le Grand Prix de France le , après être parti de la pole position. Le championnat 2018 bascule en sa faveur après la pause estivale, sur une série de quatre victoires consécutives. En se classant quatrième du Grand Prix du Mexique le , il s'assure un cinquième titre mondial à deux courses du terme et devient l'égal de Juan Manuel Fangio, cinq fois titré dans les années 1950. Seul Michael Schumacher possède deux couronnes de plus qu'eux.

En 2019, Lewis Hamilton totalise onze succès et dix-sept podiums, en marquant des points dans les vingt-et-une courses de la saison pour atteindre un total record de 413 points, le voilà à quatre-vingt quatre victoires (à sept succès du record de Michael Schumacher), tout en portant son propre record de pole positions à quatre-vingt-huit départs en tête. Dès sa deuxième place au Grand-Prix des États-Unis le , il est sacré champion du monde pour la sixième fois devant son coéquipier Valtteri Bottas. Il dépasse Juan Manuel Fangio et se retrouve à un titre de Michael Schumacher, contribuant également à six titres consécutifs au championnat des constructeurs remportés par Mercedes Grand Prix. Déjà sacré, il achève sa saison à Abou Dabi en réalisant le sixième chelem de sa carrière.

En 2020 lors d'une saison raccourcie par la pandémie de Covid-19, Lewis Hamilton possède à nouveau avec la Mercedes W11 une machine redoutable et en tire le meilleur parti en s'appropriant un à un les records précédemment détenus par Michael Schumacher. Après ceux des pole positions, du nombre de podiums et d'arrivées dans les points, il obtient, au Grand Prix du Portugal, sa 92e victoire puis remporte au Grand Prix de Turquie son septième titre de champion du monde, à trois courses de la fin du championnat, pour arriver à hauteur du pilote allemand. Tournant à dix victoires de moyenne depuis 2014, et pour peu qu'il poursuive sa carrière avec Mercedes, Il n'est pas impossible qu'il atteigne et dépasse les 100 pole positions et autant de succès en course.

Source : Wikipedia