Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Marguerite Duras

Marguerite Duras

Dramaturge française


Morte à 81 ans
Date de naissance
Le samedi
Elle est née il y a 110 ans, 1 mois et 23 jours
Date de mort
Le dimanche

Elle est morte depuis 28 ans, 2 mois et 24 jours

Cause de la mort : cancer du larynx

Lieu de naissance
Gia Định, Vietnam Vietnam
Nationalité : française France
Signe astro : Bélier
Signe astro chinois : Tigre

Marguerite Duras (/dy.ʁas/) — nom de plume de Marguerite Donnadieu — est une auteure, dramaturge, scénariste et réalisatrice française, née le à Gia Định près de Saïgon, alors en Indochine française, et morte le à Paris.

Par la diversité et la modernité de son œuvre, qui renouvelle le genre romanesque et bouscule les conventions théâtrales et cinématographiques, elle est une figure majeure de la littérature de la seconde moitié du XXe siècle.

Elle est révélée par un roman d'inspiration autobiographique, Un barrage contre le Pacifique. Associée, dans un premier temps, au mouvement du Nouveau Roman, elle publie ensuite régulièrement des romans qui font connaître sa voix particulière avec la déstructuration des phrases, des personnages, de l'action et du temps, et ses thèmes comme l'attente, l'amour, la sensualité féminine ou l'alcool : Moderato cantabile (1958), Le Ravissement de Lol V. Stein (1964), Le Vice-Consul (1966), La Maladie de la mort (1982), Yann Andréa Steiner (1992), dédié à son dernier compagnon Yann Andréa — qui, après sa mort, deviendra son exécuteur littéraire — ou encore Écrire (1993).

Elle rencontre un immense succès public avec L'Amant, prix Goncourt en 1984, autofiction sur les expériences sexuelles et amoureuses de son adolescence dans l'Indochine des années 1930, qu'elle réécrira en 1991 sous le titre de L'Amant de la Chine du Nord.

Elle écrit aussi pour le théâtre, souvent des adaptations de ses romans comme Le Square paru en 1955 et représenté en 1957, ainsi que de nouvelles pièces, telle Savannah Bay en 1982, et pour le cinéma : elle écrit en 1959 le scénario et les dialogues du film Hiroshima mon amour d'Alain Resnais, qui lui vaut d'être nommée pour l'Oscar du meilleur scénario original à la 33e cérémonie des Oscars et dont elle publie la transcription en 1960. Elle réalise elle-même des films originaux comme India Song, en 1975, avec Delphine Seyrig, Le Camion, en 1977, avec Gérard Depardieu, ou encore Les Enfants, en 1985, avec Daniel Gélin.

Source : Wikipedia 
J'ai commencé tôt à faire de moins en moins ce qui m'aurait plu, et puis à ne plus le faire du tout. C'est ce qu'on appelle une existence remplie.
Qu'elle soit bonne ou mauvaise, ta vie, il n'y a pas deux façons de quitter sa mère.
La solitude c'est ce sans quoi on ne fait rien. Ce sans quoi on ne regarde plus rien. C'est une façon de penser, de raisonner, mais avec la seule pensée quotidienne.
Des bras serrés autour de soi, ça soulage. On pourrait presque croire que ça va mieux quelquefois. Une minute d'air respirable.
Ce qui remplit le temps c'est vraiment de le perdre.
L'écriture ne m'a jamais quittée.
Il n'y a rien de plus dégoûtant qu'un bijou. Ça ne sert à rien, à rien. Et ceux qui les portent n'en ont pas besoin, moins besoin que n'importe qui.
Pourquoi une maternité ne serait-elle pas mal venue ? Pourquoi la naissance d'une mère par la venue de l'enfant ne serait-elle pas ratée elle aussi ?
La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle.