Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Maurice Druon

Maurice Druon

Écrivain français


Mort à 90 ans
Date de naissance
Le mardi
Il est né il y a 105 ans, 10 mois et 4 jours
Date de mort
Le mardi

Il est mort depuis 14 ans, 10 mois et 13 jours

Cause de la mort : maladie cardio-vasculaire

Lieu de naissance
Paris, France France
Nationalité : française France
Signe astro : Taureau
Signe astro chinois : Cheval

Célébrité liée


Joseph Kessel
Joseph Kessel

(oncle)

Maurice Druon, né le à Paris où il est mort le , neveu de Joseph Kessel, est un écrivain, historien et homme politique français, particulièrement connu comme auteur avec son oncle des paroles du Chant des Partisans.

Fils naturel de Lazare Kessel (mort en 1920), il porte deux patronymes avant de recevoir celui de « Druon » en 1926. À la fin des années 1930, il devient très proche de Joseph Kessel et de sa compagne, la chanteuse Germaine Sablon. Très tôt résistants après le désastre de 1940, ils quittent tous trois la France pour Londres (via Barcelone et Lisbonne) après l'invasion de la zone libre par les Allemands (novembre 1942).

À Londres, il est attaché au programme « Honneur et Patrie » de la BBC. À l'instigation d'Emmanuel d'Astier de La Vigerie, qui souhaite un hymne pour la Résistance, lui et Joseph Kessel rédigent en mai 1943 les paroles du Chant des partisans, sur la musique d'une chanson russe d'Anna Marly.

Après la guerre, il devient un homme de lettres à succès avec Les Grandes Familles (prix Goncourt 1948) et la saga des Rois maudits, roman historique en sept tomes publiés entre 1955 et 1977, que l'adaptation télévisée fait connaître à un très large public. Il est l'auteur de nombreuses autres œuvres, comme Tistou les pouces verts, en 1957, un conte pour la jeunesse, ainsi que des pièces de théâtre et des essais.

Il est élu à l'Académie française en 1966, à quarante-huit ans, et en devient secrétaire perpétuel de 1985 à 1999.

Druon s'affirme également dans le domaine politique. Gaulliste aux prises de position conservatrices, il est ministre des Affaires culturelles en 1973-1974, sous la présidence de Georges Pompidou.

Source : Wikipedia