Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Pedro Sánchez

Pedro Sánchez

Homme politique espagnol


ÂGE 52 ans
Date de naissance
Le mardi
Il est né il y a 52 ans, 2 mois et 23 jours
Lieu de naissance
Madrid, Espagne Espagne
Nationalité : espagnole Espagne
Signe astro : Poisson
Signe astro chinois : Rat
Taille

190 cm

Nés le même jour : 29/02/1972
Géraldine MailletAntonio Sabàto, Jr.Steve Hart

Pedro Sánchez Pérez-Castejón (/ˈpeðɾo ˈsant͡ʃeθ ˈpeɾeθ kasteˈxon/), né le à Madrid, est un homme d'État espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol. Il est président du gouvernement depuis .

Formé en économie à l'université complutense de Madrid, il travaille comme collaborateur politique à partir de . À partir de , il fait partie des conseillers de José Blanco, numéro deux du PSOE. Il siège au conseil municipal de Madrid entre et . Il entre cette année-là au Congrès des députés à la faveur d'une démission, situation qui se reproduit en .

Il est élu en secrétaire général du Parti socialiste à l'occasion de la primaire du congrès extraordinaire. À la suite des élections générales de 2015, il se présente sans succès à l'investiture du Congrès des députés avec le soutien du parti Ciudadanos, devenant le premier candidat à échouer dans ce processus depuis la promulgation de la Constitution. À l'issue de cet échec, de nouvelles élections sont convoquées. Refusant que son parti s'abstienne pour favoriser le maintien au pouvoir de Mariano Rajoy, il est débarqué par les cadres du PSOE puis démissionne du Congrès pour éviter d'avoir à voter en ce sens.

Il retrouve le secrétariat général du parti lors de la primaire du congrès de 2017, au cours de laquelle il défait la favorite et candidate des principaux dirigeants socialistes, Susana Díaz. Un an plus tard, ayant obtenu l'adoption d'une motion de censure contre Rajoy, une première depuis 1978, il devient président du gouvernement.

Après le rejet de son projet de loi de finances pour 2019, il dissout les Cortes Generales et convoque des élections générales en avril de cette année. Bien que le PSOE ait remporté la majorité relative au Congrès, il échoue à être investi pour un deuxième mandat en raison du blocage d'Unidas Podemos, qui réclame la formation d'une coalition. Après l'organisation de nouvelles élections en novembre, il forme finalement un exécutif conjoint avec Unidas Podemos, qui fait face dès le début de son mandat à la pandémie de Covid-19 et ses conséquences.

Il annonce fin la convocation d'élections générales anticipées huit semaines plus tard en raison de la défaite des partis de gauche aux élections régionales et municipales. Réalisant une remontada qui prive le Parti populaire de la capacité à former une majorité, il obtient en novembre suivant l'investiture du Congrès pour un troisième mandat, en coalition avec l'alliance de gauche Sumar, après avoir négocié le soutien des indépendantistes catalans proches de Carles Puigdemont.

En , après que son épouse Begoña Gómez a été mise en cause par la justice dans une possible affaire de trafic d'influence, il envisage de démissionner mais n'en fait rien.

Source : Wikipedia