Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Philippe Leclerc de Hauteclocque

Philippe Leclerc de Hauteclocque

Militaire français


Mort à 45 ans
Date de naissance
Le samedi
Il est né il y a 118 ans, 11 mois et 6 jours
Date de mort
Le vendredi

Il est mort depuis 73 ans et 11 mois

Cause de la mort : accident d'avion

Lieu de naissance
Belloy-Saint-Léonard, France France
Nationalité : française France
Signe astro : Sagittaire
Signe astro chinois : Tigre

Philippe Leclerc de Hauteclocque, plus connu comme le général Leclerc, né Philippe de Hauteclocque le à Belloy-Saint-Léonard (Somme) et mort le près de Colomb-Béchar (Algérie française), est un militaire français, l'un des principaux chefs militaires de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale. Figure majeure de la Libération, il est notamment connu pour avoir commandé la 2e division blindée.

Officier anticonformiste et brillant, il se révèle un stratège et un organisateur hors pair. Fait prisonnier en 1940 pendant la bataille de France, il s'évade et rejoint l'Angleterre. Il prend alors pour nom de guerre « Leclerc » (il sera autorisé à l'ajouter à son patronyme en 1945). Il rencontre à Londres le général de Gaulle, qui lui confie pour mission de rallier l'Afrique-Équatoriale française à la France libre. Après y être parvenu, il remonte vers la Libye, où il prend l'oasis de Koufra malgré l'infériorité numérique de ses troupes. Il prononce alors le serment de Koufra : « Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg. » Après plusieurs batailles dans le Maghreb, la « colonne Leclerc » stationne au Maroc en 1943, où elle prend le nom de 2e division blindée (ou 2e DB). En août 1944, son unité prend part à la bataille de Normandie, puis est la première unité à entrer dans Paris lors de la libération de la capitale. Le , la 2e DB libère Strasbourg.

Fait compagnon de la Libération, Philippe Leclerc de Hauteclocque meurt en 1947 dans un accident d'avion. Il est élevé à la dignité de maréchal de France à titre posthume.

Source : Wikipedia