Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Raymond Aron
Mort il y a 40 ans le 17/10/2023

Raymond Aron

Philosophe français


Mort à 78 ans
Date de naissance
Le mardi
Il est né il y a 117 ans, 10 mois et 20 jours
Date de mort
Le lundi

Il est mort depuis 39 ans, 3 mois et 17 jours

Cause de la mort : crise cardiaque

Lieu de naissance
Paris, France France
Nationalité : française France
Signe astro : Poisson
Signe astro chinois : Serpent

Raymond Claude Ferdinand Aron, né le dans le 6e arrondissement de Paris et mort le dans le 4e arrondissement de Paris, est un philosophe, sociologue, politologue, historien et journaliste français.

D'abord ami et condisciple de Jean-Paul Sartre et Paul Nizan à l'École normale supérieure, il devient lors de la montée des totalitarismes un ardent promoteur du libéralisme, à contre-courant du milieu intellectuel pacifiste et de gauche qui dominait. Il dénonce ainsi dans son ouvrage le plus célèbre L'Opium des intellectuels l'aveuglement et la bienveillance des intellectuels à l'égard des régimes communistes.

Pendant 30 ans, Aron est éditorialiste au quotidien Le Figaro. Durant ses dernières années, il travaille à L'Express. En 1978, il fonde la revue intellectuelle Commentaire pour défendre et éclairer les principes qui devraient régir une société libérale.

Il enseigne pendant 30 ans, notamment à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'École des hautes études en sciences sociales et devient titulaire de la chaire de « Sociologie de la civilisation moderne » au Collège de France en 1970. Il est un commentateur reconnu de Marx, Clausewitz, Kojève et Sartre.

Grâce à des compétences et des centres d'intérêt multiples (en économie, sociologie, philosophie, relations internationales, géopolitique), il se distingue et acquiert une grande réputation auprès des intellectuels. Ses convictions libérales et atlantistes lui attirent de nombreuses critiques venant des partisans de la gauche et de la droite. Il garde néanmoins tout au long de sa vie un ton modéré.

Il est élu en 1963 à l'Académie des sciences morales et politiques.

Source : Wikipedia