Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
René Préval

René Préval

Homme politique haïtien


Mort à 74 ans
Date de naissance
Le dimanche
Il est né il y a 78 ans, 3 mois et 6 jours
Date de mort
Le vendredi

Il est mort depuis 4 ans, 1 mois et 20 jours

Cause de la mort : bronchopneumopathie

Lieu de naissance
Port-au-Prince, Haïti Haïti
Nationalité : haïtienne Haïti
Signe astro : Capricorne
Signe astro chinois : Cheval

René Préval, né le à Port-au-Prince (Haïti) et mort le à Pétion-Ville (Haïti), est un homme d'État et agronome haïtien qui a exercé les fonctions de président de la République à deux reprises, de 1996 à 2001 et de 2006 à 2011. Il a également été premier ministre de février à .

Ministre sous la présidence de Jean-Bertrand Aristide, il est par la suite nommé Premier ministre du pays. Élu président de la République en 1996, il promeut la privatisation d’entreprises publiques, une réforme agraire et des enquêtes sur les violations des droits de l'homme.

Préval s'est présenté à nouveau comme candidat à l'élection présidentielle de 2006. Les élections ont eu lieu après deux ans de maintien de la paix international. Les résultats partiels des élections, publiés le , indiquaient qu'il avait gagné avec environ 60% des suffrages, mais à mesure que d'autres résultats étaient publiés, sa part des suffrages était passée juste en dessous de la majorité requise de 50% pour être élu au pouvoir - rendant ainsi un écoulement nécessaire. Préval a prêté serment le , à la suite du second tour de scrutin législatif en Haïti, il ne pouvait être assermenté qu’une fois que le Parlement siégeait était en place.

Préval a tiré une grande partie de son soutien des plus pauvres d’Haïti. Il a été particulièrement soutenu dans les quartiers les plus pauvres de Port-au-Prince. Cependant, beaucoup de pauvres ont demandé le retour de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, le prédécesseur de Préval, et la réintégration des travailleurs de l'entreprise civile licenciés par le gouvernement de Gérard Latortue. Cela a entraîné une tension croissante dans les bidonvilles de Port-au-Prince. Préval a promis de construire un réseau routier massif qui stimulerait le commerce et les transports à travers le pays. Ses mandats sont également marqués par des difficultés intérieures, notamment économiques, et par le très meurtrier tremblement de terre de 2010.

Membre du Fanmi Lavalas à partir des années 1990, il fonde en 2005 le Front de l'espoir, parti de droite conservatrice par la suite devenu l'Unité patriotique (Inite). Après plusieurs désaccords, il rejoint en 2015 un nouveau parti de droite, l'Alliance démocratique.

Source : Wikipedia