Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Samuel Beckett

Samuel Beckett

Poète irlandais


Mort à 83 ans
Date de naissance
Le vendredi
Il est né il y a 115 ans, 6 mois et 14 jours
Date de mort
Le vendredi

Il est mort depuis 31 ans, 10 mois et 5 jours

Cause de la mort : emphysème

Lieu de naissance
Foxrock, Irlande Irlande
Nationalité : irlandaise Irlande
Signe astro : Bélier
Signe astro chinois : Cheval

Samuel Beckett, né le à Foxrock (Dublin) et mort le à Paris, est un écrivain, poète et dramaturge irlandais d'expression principalement française et anglaise, récipiendaire du prix Nobel de littérature en 1969.

Il est l'auteur de romans, tels que Molloy, Malone meurt et L'Innommable et de poésies en prose, mais il est surtout connu pour son œuvre théâtrale. Sa pièce de théâtre la plus célèbre est En attendant Godot, chef-d'œuvre du théâtre de l'absurde. Son œuvre est austère et minimaliste, ce qui est généralement interprété comme l'expression d'un profond pessimisme face à la condition humaine. Ce pessimisme n'exclut cependant pas l'humour, omniprésent chez l'auteur, l'un étant au service de l'autre, pris dans le cadre plus large d'une immense entreprise de dérision.

Avec le temps, il traite ces thèmes dans un style de plus en plus lapidaire, tendant à rendre sa langue de plus en plus concise et sèche. En 1969, il reçoit le prix Nobel de littérature pour « son œuvre, qui à travers un renouvellement des formes du roman et du théâtre, prend son élévation dans la destitution de l'homme moderne ».

Source : Wikipedia 
Les mots vous lâchent, il est des moments où même eux vous lâchent.
Quand elles ne savent plus quoi faire, elles se déshabillent, et c'est sans doute ce qu'elles ont de mieux à faire.
Essayons de converser sans nous exalter puisque nous sommes incapables de nous taire.
Réfléchir, c'est à dire à écouter plus fort.
Le plus grand des pêchés est d'être né.
Elle n'était jamais réellement née, voilà ce qu'elle avait.
Voilà l'homme tout entier, s'en prenant à sa chaussure alors que c'est son pied le coupable.
C'est le commencement qui est le pire, puis le milieu puis la fin ; à la fin, c'est la fin qui est le pire.
Nous naissons tous fous. Quelques uns le demeurent.