Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
 Théodora

Théodora

Impératrice


Morte vers 48 ans
Date de naissance
Date de mort

Elle est morte depuis environ 1472 ans
Lieu de naissance
Chypre Chypre

Célébrité liée



Justinien

(époux)

Théodora (en grec : Θεοδώρα) est une impératrice byzantine née vers 500 à Chypre et morte en 548 à Constantinople. Elle régna conjointement avec son mari Justinien, dont elle devient l'épouse légitime en 525, soit deux ans avant leur couronnement.

La jeunesse de Théodora est incertaine et comporte plusieurs zones d'ombres. La principale source sur la première partie de sa vie est l'Histoire secrète, un ouvrage controversé, à la fois violent et pornographique, dans lequel il est difficile de distinguer le vrai du faux. Elle serait la fille d'un dresseur d'ours et belluaire, nommé Akakios, qui était attaché à l'hippodrome de Constantinople. Sa mère, dont le nom ne nous est pas parvenu, était une danseuse et actrice.

Avant de devenir impératrice, Théodora est, selon Procope de Césarée, danseuse et courtisane. Lors d'un voyage en Égypte, elle reçoit une solide formation culturelle et religieuse, et acquiert une première expérience de la vie politique à un niveau local. Elle rentre ensuite à Constantinople où elle rencontre Justinien, le futur empereur.

Séduit par la personnalité de Théodora, en qui il voit plus qu'une simple concubine, Justinien décide de l'associer au pouvoir. Leur règne conjoint, de 527 à 548, constitue une période de transformations majeures pour l'Empire byzantin. Théodora semble ainsi avoir eu une influence importante sur les réformes législatives de Justinien, notamment vis-à-vis des droits des femmes. Même si elle ne partage pas les projets d'expansions territoriales de son mari, elle paraît l'avoir globalement soutenu dans sa politique. Son intervention supposée lors de la révolte de Nika permet à Justinien de préserver son trône à un moment critique. L'empereur n'hésite d'ailleurs pas à la consulter de manière générale, y compris pour son plan de reconstruction de la capitale, à la suite de cette révolte. Du reste, les deux époux laissent l'image d'un couple soudé, malgré quelques divergences comme sur la question des monophysites.

Loin d'exercer le pouvoir de manière solitaire, l'impératrice semble s'être appuyée sur un vaste réseau de relations politiques, au premier rang duquel se trouve sa fidèle collaboratrice Antonina et le chef des eunuques Narsès.

Personnalité aux multiples facettes, elle laisse l'image d'une femme au tempérament affirmé, à la fois habile et impitoyable, et l'une des souveraines les plus influentes de son temps. Son parcours fait partie des exemples les plus remarquables d'ascension sociale. Ses nombreuses représentations artistiques témoignent de la fascination des auteurs à son égard à travers les siècles. Elle est une sainte de l'Église orthodoxe et est commémorée le .

Source : Wikipedia