Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Tycho Brahe

Tycho Brahe

Astronome danois


Mort à 54 ans
Date de naissance
Le samedi
Il est né il y a 477 ans, 6 mois et 11 jours
Date de mort
Le mercredi

Il est mort depuis 422 ans, 8 mois et 1 jour
Lieu de naissance
Svalöv, Suède Suède
Nationalité : danoise Danemark
Signe astro : Sagittaire

Tycho Brahe (), né Tyge Ottesen Brahe (), est un astronome danois, issu d'une grande famille associée de longue date aux affaires du royaume. Sa région natale, la Scanie, fait désormais partie de la Suède.

Tycho Brahe marque une rupture dans l'histoire de l'astronomie et plus généralement dans l'histoire des sciences. À une époque où prévaut encore le respect de la tradition et des anciens, il donne la priorité à l'observation, avec le souci constant de valider ses hypothèses au regard de celles-ci. Il prend grand soin de la fabrication et de la mise au point de ses instruments qui lui permettent de recueillir un nombre considérable de données. Bien qu'effectuées à l'œil nu, ces mesures sont, à leur meilleur, au moins dix fois plus précises que celles de ses prédécesseurs en Europe. Ainsi, ses observations de la supernova de 1572 le conduisent à remettre en cause l'immuabilité du monde supra-lunaire énoncée par Aristote, remise en cause confirmée par ses observations de la grande comète de 1577, dont il met en évidence qu'elle ne peut être un phénomène atmosphérique (sub-lunaire).

Ses observations très précises des positions de la planète Mars jouent un rôle décisif dans la découverte par Johannes Kepler de la trajectoire des planètes et plus généralement des trois lois qui régissent le mouvement de celles-ci.

Bien que grand admirateur de Nicolas Copernic, il ne se résout pas à abandonner le géocentrisme et préfère mettre au point un système mixte, dit géo-héliocentrique : la Terre reste immobile au centre de l'univers, les autres planètes tournent autour du soleil, entraînées également par le mouvement de celui-ci autour de la Terre. Bien que ruiné conceptuellement par les découvertes de Kepler puis de Newton, le système sera soutenu tout au long du XVIIe siècle par les jésuites qui y verront la seule façon de sauver l'immobilité de la Terre, conforme à leurs yeux aux Écritures. Ce système sera définitivement infirmé par la découverte de l'aberration de la lumière qui met en évidence empiriquement le mouvement annuel terrestre.

Jeune homme, Tycho bénéficie d'une éducation ouverte aux sciences dans un système universitaire protestant, encore très influencé par les idées de Philipp Melanchthon. Il étudie d'abord à Copenhague, où il découvre en particulier l'astronomie, puis fréquente durant de longues années les universités protestantes allemandes.

Grâce au soutien du roi Frédéric II de Danemark, Tycho Brahe bénéficie pendant une vingtaine d'années de l'usage de l’île de Ven et de confortables revenus pour mener à bien ses travaux. Il y fait construire le palais d'Uraniborg qui est sa demeure, mais surtout un lieu d'études et un véritable centre de recherche avant l'heure, muni d'un observatoire, mais aussi d'un centre artisanal pour la confection des instruments et d'une imprimerie pour diffuser ses travaux. Il y forme de nombreux étudiants et reçoit des visiteurs de l'Europe entière.

Après la mort de son protecteur et l'interrègne qui suit, Tycho perd le soutien du successeur de celui-ci, Christian IV et choisit d'émigrer. Accueilli par l'empereur Rodolphe II qui en fait son mathématicien impérial, il s'installe près de Prague. C'est là que Kepler le rejoint pour devenir près d'une année durant son assistant et hériter, à la mort de l'astronome danois en 1601, des exceptionnelles observations de celui-ci.

En français, le nom de l'astronome a été beaucoup orthographié Tycho-Brahé ou Tycho Brahé.

Source : Wikipedia