Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
 Vercingétorix

Vercingétorix


Mort vers 34 ans
Date de naissance
Date de mort

Il est mort depuis environ 1973 ans

Lieu de naissance
France France
Catégorie
Divers

Vercingétorix, né aux environs de -80 sur le territoire des Arvernes (actuelle Auvergne), et mort à l'automne -46 à Rome, est un chef et roi des Arvernes. Il fédère une partie des peuples gaulois dans le cadre d'une révolte contre les forces romaines au cours de la dernière phase de la guerre des Gaules de Jules César.

Fils de Celtillos, noble et probable chef arverne, Vercingétorix arrive au pouvoir après sa désignation officielle comme chef des Arvernes en -52. Il établit immédiatement une alliance avec d'autres tribus gauloises, prend la tête du commandement, combine toutes les forces, et les conduit dans la plus importante révolte des gaulois contre le pouvoir romain. Il remporte la bataille de Gergovie face à Jules César dans laquelle plusieurs milliers de Romains et alliés sont tués et les légions romaines de César se retirent.

Cependant, César parvient à exploiter les divisions internes entre les peuples gaulois pour facilement subjuguer leurs territoires, et la tentative de Vercingétorix d'unir les Gaulois contre l'invasion romaine arrive tardivement. À la bataille d'Alésia, les Romains assiègent et défont ses forces. Afin de sauver autant de ses hommes que possible, il se livre aux Romains. Il est retenu prisonnier pendant cinq ans. En -46, dans le cadre du triomphe de César, Vercingétorix est exhibé dans les rues de Rome, au sein du défilé triomphal, puis exécuté par étranglement sur ordre de César. Il est principalement connu grâce au Commentaires sur la Guerre des Gaules de Jules César.

Oubliée jusqu'au milieu du XIXe siècle, sa figure de représentant de la civilisation gauloise est largement mise en avant sous Napoléon III ; puis, dans le cadre de l'affrontement franco-allemand, il incarne une figure mythique et nationale de tout premier ordre pour la France, dans une partie importante de l'historiographie du temps. Entre 1870 et 1950, l'histoire de la France telle qu'elle est enseignée à des générations d'écoliers, fait de lui le tout premier chef de la nation.

Source : Wikipedia