Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Virginia Woolf
Virginia WoolfVirginia Woolf

Virginia Woolf

Ecrivaine britannique


Morte à 59 ans
Date de naissance
Le mercredi
Elle est née il y a 139 ans, 1 mois et 8 jours
Date de mort
Le vendredi

Elle est morte depuis 79 ans, 11 mois et 5 jours

Cause de la mort : suicide

Lieu de naissance
Londres, Angleterre Angleterre
Nationalité : britannique Royaume-Uni
Catégorie
Ecrivains
Signe astro : Verseau

Virginia Woolf, née Adeline Virginia Alexandra Stephen le à Londres et morte le à Rodmell (Royaume-Uni), est une femme de lettres anglaise. Elle est l'un des principaux écrivains modernistes du XXe siècle.

Dans l'entre-deux-guerres, elle est une figure marquante de la société littéraire londonienne et un membre central du Bloomsbury Group, qui réunit des écrivains, artistes et philosophes anglais. Les romans Mrs Dalloway (1925), La Promenade au phare (1927), Orlando (1928) et Les Vagues (1931), ainsi que l'essai féministe Une chambre à soi (1929), demeurent parmi ses écrits les plus célèbres.

En 1941, à l'âge de 59 ans, elle se suicide par noyade dans l'Ouse, près de Monk's House, dans le village de Rodmell, où elle vivait avec son mari Leonard Woolf.

Source : Wikipedia 
La beauté, c'est la bonté ; c'est la mer sur laquelle nous flottons. Nous sommes imperméables ; mais parfois le bateau prend l'eau.
Chacun de nous a son passé renfermé en lui comme les pages d'un vieux livre qu'il connaît par coeur, mais dont ses amis pourront seulement lire le titre.
Ce qui compte c'est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves.
Chacun recèle en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n'a laissé son empreinte.
Rien ne devrait recevoir un nom, de peur que ce nom même ne le transforme.
La vie est un rêve, c'est le réveil qui nous tue.
La beauté du monde, qui est si fragile, a deux arêtes, l'une de rire, l'autre d'angoisse, coupant le coeur en deux.
L'histoire de la résistance des hommes à l'émancipation des femmes est encore plus instructive que l'histoire de l'émancipation des femmes.
La seule vie qui soit passionnante est la vie imaginaire.