Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Albert Camus
Albert CamusAlbert Camus

Albert Camus

Dramaturge français


Mort à 46 ans
Date de naissance
Le vendredi
Il est né il y a 108 ans, 10 mois et 23 jours
Date de mort
Le lundi

Il est mort depuis 62 ans, 8 mois et 26 jours

Cause de la mort : accident de voiture

Lieu de naissance
Dréan, Algerie Algerie
Nationalité : française France
Signe astro : Scorpion
Signe astro chinois : Buffle

Célébrité liée


Maria Casarès
Maria Casarès

(ex-compagne)

Albert Camus, né le à Mondovi (aujourd’hui Dréan), en Algérie, et mort accidentellement le à Villeblevin, est un écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste et nouvelliste français. Il est aussi journaliste militant engagé dans la Résistance française et proche des courants libertaires dans les combats moraux de l'après-guerre.

Son œuvre comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles, des films, des poèmes et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurde de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1957.

Dans le journal Combat, il prend position aussi bien sur la question de l'indépendance de l'Algérie que sur ses rapports avec le Parti communiste algérien, qu'il quitte après un court passage de deux ans. Il proteste successivement contre les inégalités qui frappent les musulmans d'Afrique du Nord, puis contre la caricature du pied-noir exploiteur, ou prenant la défense des Espagnols exilés antifascistes, des victimes du stalinisme et des objecteurs de conscience. En marge de certains courants philosophiques, Camus est d'abord témoin de son temps et ne cesse de lutter contre les idéologies et les abstractions qui détournent de l'humain. Il est ainsi amené à s'opposer à l'existentialisme et au marxisme. Sa critique du totalitarisme soviétique lui vaut les anathèmes de communistes et sa rupture avec Jean-Paul Sartre.

Source : Wikipedia 
La liberté ce n'est pas l'espoir de l'avenir. C'est le présent et l'accord avec les êtres et le monde dans le présent.
C'est bien là le génie : l'intelligence qui connaît ses frontières.
L'homme n'est rien de lui-même. Il n'est qu'une chance infinie. Mais il est le responsable infini de cette chance.
La bêtise insiste toujours.
Oui, j'ai une patrie : la langue française.
La vérité c'est comme la lumière, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule qui met chaque objet en valeur.
On supporterait tellement mieux nos contemporains s'ils pouvaient de temps en temps changer de museau. Mais non, le menu ne change pas. Toujours la même fricassée.
Le désespoir, comme l'absurde, juge et désire tout, en général et rien, en particulier.
Un journal, c'est la conscience d'une nation.