Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Albrecht Dürer

Albrecht Dürer

Peintre allemand


Mort à 56 ans
Date de naissance
Le dimanche
Il est né il y a 551 ans, 6 mois et 18 jours
Date de mort
Le vendredi

Il est mort depuis 494 ans, 8 mois et 3 jours
Lieu de naissance
Nuremberg, Allemagne Allemagne
Nationalité : allemande Allemagne
Signe astro : Gémeaux

Albrecht Dürer, né le à Nuremberg (Saint-Empire), où il est mort le , est un dessinateur, graveur, peintre allemand de la Renaissance, également connu comme théoricien de la géométrie et de la perspective linéaire. Né à Nuremberg, Dürer établit sa réputation et son influence à travers l'Europe dans sa vingtaine grâce à ses gravures sur bois de haute qualité. Il est en contact avec les grands artistes italiens de son temps, dont Raphaël, Giovanni Bellini et Léonard de Vinci, et à partir de 1512, il est patronné par l'empereur Maximilien Ier.

Le vaste corpus d'œuvres de Dürer comprend des gravures, sa technique préférée, des retables, des portraits et des autoportraits, des aquarelles et des livres. La série de gravures sur bois est plus gothique que le reste de son œuvre. Ses gravures bien connues incluent les trois Meisterstiche (estampes maîtresses) Le Chevalier, la Mort et le Diable (1513), Saint Jérôme dans sa cellule (1514) et Melencolia I (1514). Ses aquarelles font de lui l'un des premiers paysagistes européens, tandis que ses gravures sur bois ont révolutionné le potentiel de ce médium.

Albrecht Dürer est un artiste qui a beaucoup voyagé, connu un grand succès et réellement pensé l'art. Héritier d'une tradition nordique, il a pleinement intégré les avancées italiennes de son temps pour devenir un artiste réputé et célébré de son vivant : l'introduction par Dürer de motifs classiques dans l'art du Nord, grâce à sa connaissance des artistes de la Renaissance italienne et des humanistes allemands, lui a valu la réputation d'être l'une des figures les plus importantes de la Renaissance nordique. Ceci est renforcé par ses traités théoriques, qui impliquent des principes de mathématiques, de perspective et de proportions idéales.

Il signe « Albertus Dürer Noricus », « Dürer Alemanus » ou encore le plus souvent de son monogramme. Quand il est nécessaire de le différencier de son père Albrecht Dürer l'Ancien, beaucoup moins célèbre, on dit « Albrecht Dürer le Jeune » (en allemand : « Albrecht Dürer der Jüngere »).

Source : Wikipedia