Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Egon Schiele

Egon Schiele

Peintre autrichien


Mort à 28 ans
Date de naissance
Il est né il y a 130 ans, 4 mois et 17 jours
Date de mort

Il est mort depuis 101 ans, 11 mois et 28 jours

Cause de la mort : grippe

Lieu de naissance
Tulln an der Donau, Autriche Autriche
Nationalité : autrichienne Autriche
Catégories
Peintres
Dessinateurs
Signe astro : Gémeaux


Egon Schiele (/'eˑgɔn 'ʃiːlɘ/, ), né le 12 juin 1890 à Tulln an der Donau et mort le 31 octobre 1918 à Vienne (Autriche-Hongrie), est un peintre et dessinateur autrichien rattaché au mouvement expressionniste.

Issu de la petite-bourgeoisie, il affirme contre sa famille sa vocation d'artiste. Ses dons en dessin le font admettre à seize ans à l'académie des beaux-arts de Vienne, et il découvre bientôt d'autres horizons au contact de la Sécession, de l'« Atelier viennois » et de Gustav Klimt. Fin 1909, alors que son talent explose, il fonde un éphémère « groupe de l'Art nouveau » avec plusieurs peintres, musiciens et poètes — lui-même écrit des textes assez lyriques.

Dans un culte égotiste de sa « mission » artistique, Schiele fait du corps dévêtu son champ d'expression privilégié : corps d'adultes, à commencer par le sien, mais aussi d'enfants, ce qui lui vaut en 1912 quelques semaines de prison. Courant 1915 il quitte sa compagne et modèle Wally Neuzil pour épouser, en marge d'autres liaisons, une jeune fille plus « convenable », Edith Harms. Affecté pour raisons de santé à l'arrière du front, il traverse la guerre en peignant beaucoup, commence à vendre, à entrevoir l'aisance, et s'impose à la mort de Klimt en 1918 comme nouveau chef de file des artistes viennois. C'est alors qu'il est fauché par la grippe espagnole avec sa femme enceinte.

Egon Schiele a produit environ 300 huiles sur toile et plus de 3 000 œuvres sur papier où le dessin se conjugue volontiers à l'aquarelle et à la gouache : natures mortes, paysages, portraits, allégories, et surtout autoportraits et nus féminins et masculins innombrables, aux postures ou détails parfois crus. Même si le trait aigu et la palette se sont adoucis en dix ans, l'ensemble frappe par son intensité graphique, ses contrastes, ses couleurs peu réalistes voire morbides ; quant aux figures décharnées, désarticulées, comme flottant dans le vide, elles semblent incarner l'angoisse sexuelle ou existentielle, la solitude et même la souffrance, dans une œuvre empreinte de violence.

Il est en fait difficile d'annexer Schiele à un groupe. Entre Art nouveau et expressionnisme, dégagé des normes de la représentation et menant sa quête en solitaire sans s'intéresser aux théories, il a exprimé de façon très personnelle sa sensibilité exacerbée tout en se faisant l'écho du désenchantement et des conflits latents d'une société en déclin. Acteur du renouveau artistique autrichien reconnu sinon apprécié de son vivant, il ne fut pas l'artiste maudit que la légende a voulu associer à sa vie marginale : le traitement convulsif ou impudique de ses sujets n'en continue pas moins à surprendre un siècle après. Il est entré dans l'histoire de l'art moderne en peintre et dessinateur majeur, et certains créateurs se réfèrent à son œuvre dès la seconde moitié du XXe siècle.

Source : Wikipedia