Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Mark Webber

Mark Webber

Pilote automobile australien


ÂGE 44 ans
Date de naissance
Il est né il y a 44 ans, 2 mois et 29 jours
Lieu de naissance
Queanbeyan, Australie Australie
Nationalité : australienne Australie
Signe astro : Vierge
Signe astro chinois : Dragon

Mark Alan Webber, né le à Queanbeyan en Australie, est un pilote automobile australien qui a disputé le championnat du monde de Formule 1 de 2002 à 2013, totalisant neuf victoires avec Red Bull, terminant à trois reprises troisième du championnat (2010, 2011 et 2013) et contribuant sur la même période à l'obtention de quatre titres constructeurs de son écurie. Il se consacre ensuite à l'endurance avec Porsche de 2014 à 2016 et est sacré champion du monde en 2015.

Après avoir débuté dans des championnats locaux de Formule Ford et Formule Holden en Australie, Webber poursuit sa carrière au Royaume-Uni en 1995. Troisième du championnat international de Formule 3000 en 2000 puis vice-champion 2001, où il bat le futur champion du monde Fernando Alonso, Webber fait ses débuts en Formule 1 en 2002 au sein de l'écurie Minardi, alors rachetée par son compatriote Paul Stoddart. Il parvient à marquer des points dès sa première course, à domicile. L'année suivante, il est recruté par Jaguar pour deux saisons en tant que premier pilote. Au sein d'une équipe instable, Webber parvient à terminer régulièrement dans les points en 2003 et à devancer ses équipiers. Après une saison 2004 plutôt terne, il rejoint l'écurie Williams en 2005 et décroche son premier podium dans les rues de la principauté monégasque. À l'issue d'une saison 2006 extrêmement difficile, Webber quitte Williams et signe pour l'équipe Red Bull, où il y reste jusqu'à la fin de sa carrière en F1.

Après deux saisons en demi-teintes, Webber connait ses premiers succès en 2009 où il remporte sa première victoire au Grand Prix d'Allemagne. Il parvient à être dans la course au titre pendant un certain temps et décroche au total huit podiums lors de cette saison, dont une deuxième victoire au Brésil. Il réalise ensuite la meilleure saison de sa carrière en 2010, en montant dix fois sur le podium et en décrochant quatre victoires en Espagne, à Monaco, en Grande-Bretagne et en Hongrie. Il s'affiche comme l'un des principaux candidats au titre de champion du monde cette année-là mais échoue à décrocher la couronne mondiale lors de la dernière course et se classe finalement troisième du championnat après l'avoir longtemps mené et après une longue rivalité avec son équipier Sebastian Vettel. La saison suivante, il termine une nouvelle fois troisième du classement général et décroche également dix podiums dont une nouvelle victoire au Brésil, sans être toutefois en mesure de jouer le titre. En 2012, Webber parvient de nouveau à s'affirmer comme un prétendant au titre durant la première moitié de saison en faisant jeu égal avec son équipier Vettel et en remportant deux nouvelles victoires à Monte-Carlo et à Silverstone. Cependant, il ne parvient pas à rester dans la course au titre mondial durant la seconde moitié de saison en raison de plusieurs abandons et de l'absence de nouvelles victoires. Il termine finalement sixième du championnat. En parallèle, Mark Webber a également été pendant longtemps le directeur de l'association des pilotes de F1, le GPDA.

Le , il annonce qu'il se retire de la Formule 1 à la fin de la saison pour partir disputer le championnat du monde d'endurance au sein de l'écurie Porsche en LMP1. Au volant de la 919 Hybrid, il monte trois fois sur le podium pour sa première saison puis remporte le championnat du monde en 2015 avec quatre victoires. La saison 2016 est la dernière de sa carrière, il remporte à nouveau quatre succès et termine quatrième du championnat. En parallèle, il rejoint la BBC comme consultant et reporter occasionnel pour les saisons 2014 et 2015 de F1 puis rejoint Channel 4 à partir de 2016 pour couvrir le championnat du monde à temps plein. Le , il annonce mettre définitivement un terme à sa carrière de pilote et devient ambassadeur pour Porsche ainsi que consultant à la télévision pour la F1 et le WEC.

Source : Wikipedia