Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Mikhaïl Tal

Mikhaïl Tal

Joueur d'échec letton


Mort à 55 ans
Date de naissance
Il est né il y a 84 ans, 0 mois et 18 jours
Date de mort

Il est mort depuis 28 ans, 4 mois et 30 jours
Lieu de naissance
Riga, Lettonie Lettonie
Nationalité : lettone Lettonie
Signe astro : Scorpion
Signe astro chinois : Rat

Mikhaïl Nekhemievitch Tal (en letton Mihails Tāls ; en russe : Михаил Нехемьевич Таль), né le à Riga (Lettonie) et mort le à Moscou (Russie), est un joueur d'échecs letton, devenu soviétique comme la Lettonie en 1944.

Huitième champion du monde d'échecs de 1960 à 1961, Tal remporta aussi le Championnat du monde de blitz en 1988 et a été six fois champion d'URSS (en 1957, 1958, 1967, 1972, 1974 et 1978).

Champion d'URSS à vingt ans, en 1957, il conserva son titre l'année suivante et se qualifia pour le tournoi interzonal de 1958 qu'il remporta ainsi que le tournoi des candidats l'année suivante (1959). Par sa victoire, il obtint le droit d'affronter le champion du monde Mikhaïl Botvinnik. En 1960, il bat Botvinnik et devient à 23 ans le plus jeune champion du monde (son record de précocité ne fut battu qu'en 1985 avec l'avènement de Garry Kasparov à 22 ans). En 1961, il perdit son titre lors du match revanche contre Botvinnik. Après la perte du titre mondial, Tal disputa huit tournois interzonaux et participa à cinq cycles des candidats (en 1962, 1965, 1968, 1980 et 1985), mais ne réussit plus, après 1961, à se qualifier pour la finale du championnat du monde d'échecs.

Surnommé « le magicien de Riga », Tal préférait nettement le jeu tactique, et ne reculait devant aucun sacrifice, même le plus risqué. Il était réputé, non pas tant pour ses facilités calculatoires que pour son extraordinaire intuition quand il s'agissait d'attaquer.

Fumeur et buveur invétéré, Tal a disputé des compétitions jusqu'à la fin de sa vie, malgré de fréquentes maladies contractées dès 1959. Joueur passionné, il lui arrivait de disputer des parties de blitz dans sa chambre d'hôpital, et joua même des parties de compétition alité dans sa chambre d'hôtel,,.

Tal détient deux des plus longues séries d'invincibilité : entre le et le , il joua 86 parties dans diverses compétitions sans perdre. Peu après, d' à , il fut invaincu pendant 93 ou 95 parties (le nombre varie suivant les comptages),.

Un tournoi de grands maîtres, le Mémorial Tal, est organisé chaque année à Moscou depuis 2006 en son honneur.

Source : Wikipedia