Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Nino Ferrer
Mort il y a 25 ans le 13/08/2023

Nino Ferrer

Chanteur français


Mort à 63 ans
Date de naissance
Le mercredi
Il est né il y a 88 ans, 3 mois et 20 jours
Date de mort
Le jeudi

Il est mort depuis 24 ans, 3 mois et 22 jours

Cause de la mort : suicide

Lieu de naissance
Gênes, Italie Italie
Nationalité : française France
Signe astro : Lion
Signe astro chinois : Chien

Nino Ferrer, nom de scène d'Agostino Arturo Maria Ferrari, est un auteur-compositeur-interprète et acteur italien naturalisé français, né le à Gênes (Royaume d'Italie) et mort le à Saint-Cyprien (Lot).

Arrivé en France après la Seconde Guerre mondiale, il étudie l'archéologie tout en jouant de la contrebasse dans un groupe de jazz amateur. Ses études achevées, il se laisse quelques années pour réussir dans la musique. Après plusieurs échecs, il rencontre le succès en 1966 avec Mirza, une chanson humoristique, évoquant un homme qui a perdu son chien et le cherche partout.

Il enchaîne alors les tubes, exploitant la même veine comique, (Les Cornichons, Oh ! Hé ! Hein ! Bon !, Le Téléfon...). Mais ce succès tant recherché ne le satisfait pas pleinement : il ne veut pas être assimilé à la vague des yéyés qu'il méprise et au contraire souhaite se montrer l'égal des artistes anglo-saxons de l'époque qu'il admire. Il publie ainsi dans la première moitié des années 1970 des albums aux genres musicaux variés (rock progressif, funk, folk-rock, ou encore rock psychédélique) qui déconcertent le public français.

Les succès commerciaux de deux extraits de ces albums, La Maison près de la fontaine en 1972 et Le Sud en 1975, initiés par ses maisons de disque, l'amènent finalement à rompre avec l'industrie du spectacle, le décalage entre ses aspirations artistiques et son image de chanteur de variétés lui devenant insupportable.

Les disques qui suivent, publiés sur de petits labels, ne se vendent pas, et il se désintéresse progressivement de la musique pour se consacrer pleinement à la peinture, sa seconde passion.

À l'occasion de la sortie d'une compilation de ses plus grands succès au début des années 1990, il retrouve la faveur du public. La Désabusion, album enregistré avec peu de moyens, confirme son retour au premier plan en 1995.

Alors qu'il commence l'enregistrement de ce qu'il veut son ultime album, il se donne la mort en 1998, victime d'un épisode de dépression consécutif au décès de sa mère dont il s'estime responsable.

Laissant l'image d'une personnalité colérique, complexe, sensible, romantique et exigeante envers elle-même, Nino Ferrer est l'auteur-compositeur-interprète de plus de 200 chansons aux influences multiples.

Source : Wikipedia