Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Simone de Beauvoir
Simone de BeauvoirSimone de Beauvoir

Simone de Beauvoir

Écrivaine française


Morte à 78 ans
Date de naissance
Le jeudi
Elle est née il y a 116 ans, 3 mois et 5 jours
Date de mort
Le lundi

Elle est morte depuis 38 ans

Cause de la mort : pneumonie aiguë

Lieu de naissance
Paris, France France
Nationalité : française France
Signe astro : Capricorne
Signe astro chinois : Chèvre

Célébrité liée


Jean-Paul Sartre
Jean-Paul Sartre

(ex-compagnon)

Simone de Beauvoir (/simɔn də bovwaʁ/ ), née le dans le 6e arrondissement de Paris, ville où elle est morte le , est une philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste française.

En 1954, après plusieurs romans dont L'Invitée (1943) et Le Sang des autres (1945), elle obtient le prix Goncourt pour Les Mandarins. Puis, de 1958 (Mémoires d'une jeune fille rangée) et jusqu'à la fin de sa vie (La Cérémonie des adieux, 1981), Beauvoir rédigea une monumentale œuvre composée de mémoires et de récits autobiographiques comprenant également La Force de l'âge (1960), La Force des choses (1963), Une mort très douce (1964), Tout compte fait (1972), la distinguant alors parmi les plus importantes mémorialistes du XXe siècle. Ses œuvres sont alors parmi les plus lues dans le monde.

Souvent considérée comme une théoricienne majeure du féminisme, notamment grâce à son magnum opus Le Deuxième Sexe publié en 1949, ouvrage encyclopédique s'inscrivant dans le courant philosophique de la phénoménologie et en particulier dans son moment existentialiste, Simone de Beauvoir a également participé au Mouvement de libération des femmes dans les années 1970.

Elle a partagé sa vie avec le philosophe Jean-Paul Sartre. Leurs philosophies, bien que très proches, ne sauraient être confondues.

Source : Wikipedia 
Les femmes se forgent à elles-mêmes les chaînes dont l'homme ne souhaite pas les charger.
La beauté se raconte encore moins que le bonheur.
Ils se contentent de tuer le temps en attendant que le temps les tue.
Sans échec, pas de morale.
Jamais je n'aurai l'audace de jeter en travers d'une vie étrangère le poids de ma volonté.
Ce ne sont pas les individus qui sont responsables de l'échec du mariage : c'est l'institution elle-même qui est originellement pervertie.
Qu'on l'imagine céleste ou terrestre, l'immortalité, quand on tient à la vie, ne console pas de la mort.
Toute réussite déguise une abdication.
L'humanité préfère à la vie des raisons de vivre.