Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Jean Marais
Jean MaraisJean MaraisJean MaraisJean Marais

Jean Marais

Acteur français


Mort à 84 ans
Date de naissance
Le jeudi
Il est né il y a 110 ans, 2 mois et 16 jours
Date de mort
Le dimanche

Il est mort depuis 25 ans, 3 mois et 19 jours

Cause de la mort : insuffisance cardiaque

Lieu de naissance
Cherbourg, France France
Nationalité : française France
Catégorie
Acteurs
Signe astro : Sagittaire
Signe astro chinois : Buffle

Célébrités liées


Jean Cocteau
Jean Cocteau

(compagnon)
Mila Parély
Mila Parély

(ex-épouse)
 Fantômas
Fantômas

(rôle)

Jean Marais, né le à Cherbourg, (Manche) et mort le à Cannes (Alpes-Maritimes), est un acteur français. Actif au théâtre comme au cinéma, il est aussi metteur en scène, écrivain, peintre, sculpteur et potier.

Amant de Jean Cocteau, Jean Marais est révélé au théâtre par les œuvres à succès de son pygmalion, Œdipe Roi en 1937, Les Parents terribles l'année suivante et La Machine à écrire en 1941. Le film L'Éternel Retour (1943) de Jean Delannoy, écrit par Cocteau d'après la légende de Tristan et Iseut, l'érige en icône de la jeunesse française, à la beauté éblouissante, en pleine Seconde Guerre mondiale. Le poète le dirige ensuite dans ses réalisations — La Belle et la Bête (1946), L'Aigle à deux têtes (1948), Les Parents terribles (1949) et Orphée (1950) — et scénarise Ruy Blas (1948) et La Princesse de Clèves (1961). En parallèle, Marais emporte toujours l'adhésion des critiques au théâtre, notamment dans des pièces du répertoire classique.

À partir des années 1950, redonnant vigueur au cinéma de cape et d'épée, il s'établit comme un populaire héros de films d'aventures en costumes, dans des adaptations de chefs-d'œuvre du genre, généralement sous la direction d'André Hunebelle. Il attire ainsi un large public dans Le Comte de Monte Cristo (1955), Le Bossu (1959), Le Capitan (1960), Le Capitaine Fracasse et Le Miracle des loups (1961), Les Mystères de Paris (1962) ou encore Le Masque de fer (1962). Quinze ans avant Jean-Paul Belmondo, il impressionne en réalisant la plupart de ses cascades. Il se convertit dans les années 1960 aux modernes films d'action et d'espionnage, en particulier avec la lucrative trilogie des Fantomas.

Plus tard, à l'exception de son rôle dans Peau d'âne (1970) de Jacques Demy, Jean Marais tourne moins, faute de propositions, et se consacre plutôt au théâtre, tout en devenant à Vallauris un sculpteur et potier reconnu. Il entretient également la mémoire de Jean Cocteau, bien qu'il n'en soit pas l'héritier. Il reçoit en 1993 un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Source : Wikipedia 
Je fais du théâtre pour ressentir les sensations que la vie ne m'apporte pas...
Ma vie est une énorme injustice : je suis trop heureux.