Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
anniversaire-celebrite.com
Jean sans Peur

Jean sans Peur

Noblesse et royauté


Mort à 48 ans
Date de naissance
Le mardi
Il est né il y a 653 ans, 0 mois et 28 jours
Date de mort
Le vendredi

Il est mort depuis 604 ans, 9 mois et 15 jours

Cause de la mort : assassinat

Lieu de naissance
Dijon, France France
Signe astro : Gémeaux

Célébrités liées


Charles VI
Charles VI

(cousin)
Jean II le Bon
Jean II le Bon

(grand-père)

Jean Ier de Bourgogne, dit « Jean sans Peur », né le à Dijon et mort assassiné le à Montereau, est un prince de la maison capétienne de Valois.

De 1404 à sa mort, il est duc de Bourgogne, comte de Flandre, d'Artois et de Bourgogne palatine, et seigneur de Salins, de Malines et d'autres lieux. Il poursuit la politique de son père, Philippe le Hardi, en consolidant les bases d'un État bourguignon tout en jouant de son influence à la cour de France. Il ne bénéficie cependant pas du rôle de premier plan tenu par son père au Conseil royal, n’étant que le cousin du roi Charles VI, qui connaît, depuis 1392, des crises de folie intermittentes, faisant de sa cour le lieu de toutes les intrigues entre les princes du sang.

La mise à l'écart de Jean sans Peur le pousse, en 1407, à faire assassiner son rival, le frère du roi, Louis d’Orléans. En commanditant ainsi le meurtre de son cousin, le duc de Bourgogne plonge le royaume de France dans la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, au cours de laquelle ces deux factions se disputent la capitale et la régence. Ces troubles contribuent à relancer la guerre de Cent Ans, en amenant le nouveau roi d'Angleterre, Henri V, à saisir l'occasion pour revendiquer ses droits sur la couronne de France.

En 1419, alors qu'il tente une réconciliation avec les Armagnacs dans le but de parer l'offensive anglaise, Jean sans Peur est à son tour assassiné, sur le pont de Montereau, en présence du dauphin, le futur Charles VII. Ce meurtre amène les Bourguignons à s'allier aux Anglais, et reste tout au long du XVe siècle un facteur majeur de discorde entre la maison de France et la maison de Bourgogne.

Source : Wikipedia