Menu
Anniversaire CélébritéAnniversaire Célébrité
Albert Ier

Albert Ier


Mort à 58 ans
Date de naissance
Il est né il y a 144 ans, 11 mois et 22 jours
Date de mort

Il est mort depuis 86 ans, 1 mois et 13 jours

Cause de la mort : accident

Lieu de naissance
Bruxelles, Belgique Belgique
Nationalité : belge Belgique
Catégorie
Familles royales
Signe astro : Bélier

Célébrités liées



Albert II

(petit-fils)

Baudouin

(petit-fils)

Philippe de Belgique

(arrière petit-fils)

Léopold III

(fils)

Léopold II

(oncle)

Albert, prince de Belgique, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg et Gotha et héritier de la couronne belge (de 1905 à 1909), puis roi des Belges (de 1909 à 1934), est né à Bruxelles le et mort dans un accident d'escalade à Marche-les-Dames le .

Il devient le troisième roi des Belges le , sous le nom d'Albert Ier, après la mort de son oncle Léopold II.

En 1900, il épouse Élisabeth en Bavière, avec qui il partage une vision humaniste et pacifiste de la société. Le roi et la reine forment un couple très vite populaire et donnent une image modernisée de la monarchie, dont ils renouvellent le style. Issu d'une lignée aux racines germaniques et mari d'une princesse allemande, le roi choisit en 1914 de défendre son pays, pourtant créé neutre, et de combattre contre l'invasion allemande, affirmant le caractère belge de sa dynastie.

À partir de la Première Guerre mondiale, Albert devient l'objet d'un véritable mythe dépassant largement le cadre des frontières belges, recueillant les surnoms guerriers de Roi Soldat ou de Roi Chevalier. Après l'armistice de 1918, le roi intervient fréquemment dans les questions politiques belges. En 1919, alors que la Constitution borne ses pouvoirs, il réussit lors de l'entrevue de Lophem à convaincre les hommes politiques belges les plus éminents de la nécessité d'adopter le suffrage universel masculin pur et simple.

Le roi prône l'égalité effective des deux langues nationales, la reconnaissance de la liberté syndicale, l'extension de la législation sociale et l'essor des sciences. Sur le plan des relations internationales, il accomplit de longs voyages officiels et privés à l'étranger : les États-Unis en 1919, le Brésil l'année suivante, les Indes en 1925, sans oublier le Congo en 1928 et en 1932 et enfin la Syrie et la Palestine en 1933.

Passionné d'alpinisme comptant à son actif plusieurs ascensions importantes, il trouve la mort, en 1934, lors d'une escalade dans la vallée de la Meuse en Belgique. Son fils aîné lui succède sous le nom de Léopold III.

Source : Wikipedia